Ted Haggard, le feuilleton (2)


L’histoire « scandaleuse » du pasteur Haggard, ex-chef de la NAE (une megachurch de 14 000 fidèles) traverse l’Atlantique pour attérrir dans le blogue de Sébastien FATH, historien spécialiste des fondamentalismes évangéliques tels qu’ils se développent aux USA.

Voir Un énorme scandale sexuel éclabousse le président de la NAE (National Association of Evangelicals): où Sébastien Fath donne une analyse de l’impact politique et des attendus théologiques de cette affaire. Sébastien Fath souligne

  • l’implication du médiatique pasteur dans la lutte contre les projets de légalisation du mariage des personnes de même sexe et contre la consommation de drogue alors même que la progression de l’affaire le révèle consommateur de tels produits
  • Il donne l’explication psychologique du « bouclier de justice » (ephésiens 6, 14) et rapproche l’affaire de ce qui se fait chez nous : le très médiatique et néanmoins homophobe évêque psychanalyste Tony Anatrella suspecté d’abus sexuels que des jeunes gens et contre lequel une plainte a été déposée le 30 Octobre dernier.

On pourra continuer de consulter le blog du Dr. Jim West qui outre la lettre de repentance de Ted Haggard, donne aussi les développements tels que les américains les ressentent.

powered by performancing firefox

Published in: on 15 novembre 2006 at 12:01  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2006/11/15/ted-haggard-le-feuilleton-2/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :