Egypte : Une victoire partielle pour les Bahaïs


contexte

Forte de plus de six millions de membres à travers le monde, la foi bahá’íe est établie dans 127.000 localités réparties sur 235 pays et territoires dépendants, ce qui en fait la religion géographiquement la plus répandue après le christianisme.

Dans les pays musulmans, les bahaïs font l’objet de persécutions. Ils sont considérés comme « hérétiques » en Egypte selon un avis religieux exprimé par le Conseil des recherches islamiques d’Al-Azhar. Cet avis considère le bahaïsme comme une tendance qui contredit l’Islam et ses adeptes, des apostats. Selon cheikh Abdallah Sammak, l’islam ne reconnaît que les religions célestes. Cette religion prétendue s’inspire des rituels de l’Islam et du Coran mais en change l’interprétation et la pratique. Ils prient différemment, jeûnent différemment, leur lieu de pèlerinage est Akka 1, en Israël, et bien qu’ils s’inspirent de certains versets du Coran, leur livre sacré s’appelle Al-Aqdass et ne croient en aucun prophète. « Le bahaïsme représente une menace pour l’islam car les adeptes de cette religion ne se contentent pas seulement de pratiquer leur rite, mais tentent également de semer des idées destructrices parmi les jeunes ».

Le premier apôtre de cette religion, selon ses fidèles, Al-Mirza Ali Mohamed Al-Chirazi, né en 1844 fut arrêté , Condamné à mort, exécuté devant le peuple en Iran dans les années 1850.

Du temps de la lutte pour les droits civiques, à la suite d’Art Blakey et de Yussef Lateef, nombre de musiciens noirs new-yorkais se convertissent à l’Islam. Mais Dizzy Gillespie avait préféré adopter la religion Bahaï. 2

L’affaire

En Égypte, les baha’is ont un choix déchirant à faire : se déclarer comme musulman, chrétien, ou juif, ou bien se faire priver des documents d’identité officiels. Ceci leur est insupportable car ils considèrent cette démarche malhonnête. Les baha’is qui refusent sont privés de leur accès aux services essentiels tels que l’éducation publique, les hôpitaux et services de santé publiques, les pensions. Par exemple, leurs naissances, décès et mariages ne peuvent être reconnues par l’état.

La famille de Raouf Halim, dentiste, de confession bahaïe a obtenu une victoire légale devant un tribunal administratif à Alexandrie. Il a gagné le droit d’avoir sa religion correctement inscrite sur les cartes d’identité familiales. Suite à un appel de la part du gouvernement égyptien, la décision du tribunal a été suspendue par la Haute Cour administrative.

Une plainte a été présentée au Réseau arabe pour les droits de l’homme dans laquelle les bahaïs signalent être une minorité qui n’a pas de papiers d’identité.

Le journal Hebdo Al-Ahram a publié une enquête sur l’affaire.

notes

  1. remonter | Acre ou Saint-Jean d’Acre en Israël
  2. remonter |Il donnait l’explication prosaïque suivante à ce mouvement subi de conversions à l’Islam. Le converti abandonnait le nom anglais hérité de l’esclavage pour un nom islamique et selon un décret de la Cour Suprême sur la liberté religieuse inspiré par les relations amicales avec l’Arabie Saoudite, la carte d’identité obtenue ne présentait plus l’infamant « C » (pour « Colored« ), toute mention à la couleur de la peau étant proscrite par le Coran. Ce qui permettait au plus foncé des Africains-Américains d’accéder aux lieux réservés aux « W » (White)!

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2006/12/12/egypte-une-victoire-partielle-pour-les-bahais/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :