la femme au parfum


Jeff me dit au pied de l’article sur la transgression d’Avignon:

Sur le fond, je partage totalement votre analyse. Quel étrange réflexe “petit-bourjois” de la part d’un artiste si transgressif.

Et moi, je poursuis mon idée et « l’en-thou-siasme » de la femme…
Mon raisonnement est le suivant : l’art est une autre façon de « communiquer » [3 paires de guillemets, mais ce serait illisible] avec la « transcendance » [même remarque]

La communication provient d’une part, de l’artiste « inspiré » (le prophète, donc ?) qui expose le fruit de cette inspiration et d’autre part, de l’oeuvre exposée au public. Celui-ci est supposé recevoir cette révélation. Il est supposé « communier » et même, pour y parvenir, l’éducation des public le catéchise. Or, cette femme a communié, c’est le moins qu’on puisse dire.

Quelque part, j’y vois comme un écho, un midrash pourrait-on dire, du récit de la femme au parfum qui, dans un dîner « entre hommes » fait irruption pour oindre les pieds de Jésus et lui reconnaître une spécificité que les autres ne voient pas, aussi bien les apôtres présents que l’hôte pharisien. Ici, aussi bien les athées de l’art contemporain que les croyants et pratiquants, tel le conservateur de la collection protestent. Le conservateur de la collection se comporte exactement comme « Simon le pharisien » qui veut qu’on éloigne cette femme et, pour ce faire, le conservateur passe à l’acte et la traîne en justice.

indexation

Technorati Tags: , , , , , , , , ,

Published in: on 26 juillet 2007 at 9:30  Comments (5)  

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2007/07/26/la-femme-au-parfum/trackback/

RSS feed for comments on this post.

5 commentairesLaisser un commentaire

  1. l’art est une autre façon de “communiquer” [3 paires de guillemets, mais ce serait illisible] avec la “transcendance” [même remarque]

    Là, évidemment, je ne partage plus du tout votre analyse, quelle que soit la quantité de guillemets employée, mais cela ne doit guère vous surprendre. Je pencherais davantage du côté de la neuroesthétique d’un Jean-Pierre Changeux (cf. son cours de 2004 au Collège de France ou son livre Raison et Plaisir) :

    L’art devient un modèle de communication sociale qui crée une tension imprévue entre réel contraignant et désirs et utopies de l’homme en société. Il incite à un rêve partagé plausible et réconciliateur.

  2. Jeff Said:
    la neuroesthétique d’un Jean-Pierre Changeux (cf. son cours de 2004 au Collège de France ou son livre Raison et Plaisir)

    Certes, mais Changeux est ce genre de type qui dirait que la pensée n’existe pas au prétexte qu’elle occupe une durée mais pas d’espace.

    En revanche, du point de vue de la communication sociale, je me demande d’où vient le prix (en euros, comme en sensations) attaché à l’art, s’il n’est pas communication avec une transcendance ? A quoi tient le prix de cette toile blanche uniformément enduite au rouleau de peinture blanche ? A rien de matériel.

    Mais a quoi tient la différence entre le prix du coup de rouleau passé par cet artiste américain et le prix qu’atteindrait le même coup de rouleau passé par vous ou moi ? La transcendance dont je parlais n’a rien à voir avec ce que je nomme volontiers « Dieu » mais bien avec quelque chose qui dépasse les hommes. En ce sens, mon texte était métaphorique de bout en bout y compris ma comparaison avec la femme au parfum.

    Ici, nous avons la femme à l’onguent, mais elle « se dit » artiste peintre mais les journalistes ne lui donnent pas de nom. A mon sens, l’artiste au monochrome « se dit » aussi artiste peintre. Les journalistes croient l’un mais pas l’autre. En foi de quoi ?

  3. Dans les annéess 70 dans les oeuvres, il ya des tas de briques emballées, des tas de charbons et qui sont tous maintenant dans les remises des musées d’art moderne… Depuis Malewitch,le carré monochrome est un serpent de mer de l’art… Le premier qui a eut cette idée… Malewitch est un vrai créateur au sens du terme… Les autres ne sont que des opportunistes du marché de l’art… Pollock lorqu’il a cré son style si particulier… Si vous m’aviez dit comment il avait procédé pour faire ses toiles, je l’aurais traité de fumiste… L’Histoire de l’Art sont plein d’iconoclastes mais seul les premiers à avoir fait ces choses comme du temps de Dada peuvent être dit des artistes créateurs…Pour moi votre peintre qui a peint cette toile toute blanche est juste un bon commerçant opportuniste…

  4. La transcendance dont je parlais n’a rien à voir avec ce que je nomme volontiers “Dieu” mais bien avec quelque chose qui dépasse les hommes.

    Voilà une précision plus que bienvenue. Elle aurait avantageusement remplacé vos trois paires de guillemets dans le billet initial à mon humble avis.

  5. Jeff Said
    Elle aurait avantageusement remplacé vos trois paires de guillemets dans le billet initial à mon humble avis.

    Je ne vois pas en quoi ? Je me reconnais le droit à l’ambigüité et les guillemets étaient suffisants pour vous rappeler que le mot transcendance appartient au vocabulaire philosophique avant d’appartenir au vocabulaire religieux.

    Surtout, la superposition des catégories de l’art sur les catégories religieuses est un classique depuis Max Weber.

    La question demeure donc posée : quelle est cette transcendance qui fait que 6m2 de peinture au rouleau valent 2 millions d’euros s’ils sont signés de Cy Twombly et que 35 m2 de peinture monochrome appliquée au rouleau par Lecureur, artisan à Versailles, ne valent sur devis que 1800 euros quoique le travail de Lecureur comprenne la préparation du support ?

    Quel grand prêtre fixe la différence de valeur ? Comemnt se fait-il que personne ne songe à discuter cette théocratie au point la force publique prête son concours au châtiment du blasphème ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :