laïcité ? Sur wikipédia, ce n’est pas pour demain !


Wikipédia prétend aboutir à la neutralité de point de vue par le jeu des modifications sucessives. Celle-ci est garantie au moins par la juxtaposition des positions en débat pourvu qu’ils soient correctement référencés, disons, un ou 2 ouvrages académiques ou des revues de bon niveau.

En matière de religion, spécialement concernant le christianisme, une bonne documentation n’est pas suffisante pour faire avancer un article vers la qualité. Il faut, en outre, qu’aucun administrateur ne biaise les articles en toute connaissance de cause au nom de ses croyances personnelles ou de sa volonté apologétique. En un mot, il faut que l’omnipotence de l’administrateur ne s’exerce pas en faveur de telle ou telle cause prosélyte.

Voici un cas traité au bulletin des administrateurs. Il s’agit d’un administrateur, qui exerce sous le pseudo d’ADM, qui prosélyte pour la catholicisme traditionaliste, le courant qui récuse toute exégèse historico-critique dans la ligne idéologique de Pie IX. Si on regarde le bulletin, on constate qu’il reroute tout concept religieux décrivant la divinité vers un concept propre au christianisme de confession catholique. Comme ADM est administrateur, certains de ses collègues l’ont prévenu de changer de comportement, mais, bien évidemment, sans aucun résultat.

En outre, il censure tout apport susceptible de distinguer le point de vue de l’apologétique catholique du travail de recherche historique. Par exemple, dans la page « Pape », on peut suivre l’intervention de censure pratiquée par ADM sous le lien. La page Pape ne traite que l’aspect catholique de la fonction et la fait remonter cette fonction à Pierre l’apôtre. Un anonyme avait inséré deux notes de bas de page indiquant que pour l’histoire la situation était toute différente. Le vigilant ADM les censure au scalpel comme on peut le voir sous le lien.

L’article dit donc

« Pour les catholiques, la lignée des papes remonte à l’apôtre Pierre qui aurait été le premier évêque de Rome jusqu’à sa mort en 64 ou 67]. Selon l’évangile, le rôle de dirigeant de l’Église a été énoncé par le Christ : « Tu es Pierre, et sur cette pierre je bâtirai mon Église… je te donnerai les clefs du Royaume des cieux » (Mt16,18-19) et par les paroles : « Pais mes agneaux… Pais mes brebis… Pais mes brebis » (Évangile selon Jean 21,15.16.17). Cela explique que l’Église catholique romaine considère que les papes se sont succédé en une lignée ininterrompue depuis Pierre, bien que sa primauté sur l’Église, ses fonctions et pouvoirs actuels et son titre même de  »pape » ne soient apparus que plus tard dans l’histoire du catholicisme. On reconnaît donc rétroactivement le titre de pape à des personnes qui ne l’utilisaient pas de leur vivant.

Le contenu est clairement apologétique (référence à des interprétations particulières es évangiles) donc sans rapport avec ce qu’on attend dans une « encyclopédie » qu’ADM ne parvient pas à distinguer d’un manuel de catéchisme catholique (partie en gras) .La censure d’une information historique est tout aussi claire ADM ne veut pas que le contenu de la note suivante soit porté à la connaissance du public :

Pour l’histoire, c’est un peu différent. Par exemple, Walter E. Kaegi, professeur à la Chicago University, précise dans le  »Monde de la Bible » de novembre 2003 ( »les défaites de Byzance en Orient ») que le Concile de Chalcédoine, celui qui fixe le credo, accorde le titre de Pape assorti de la primauté sur tous les autres évêques au métropolite de Constantinople (effaçant l’attelage de 3 métropolites précédent). Jean Guyon, dans le Monde de la Bible, hors sérei automne 2007, dit que le premier évêque monarchique de Rome fut Victor (180-199).

Rappelons qu’un vandale, selon la théorie wikipédienne (qui diffère, il est vrai, sensiblement de la pratique 🙂 ) est celui qui insère un contenu objectivement faux dans un article, biaisé par un point de vue, ADM va-t-il faire l’objet d’une surveillance serrée ? Va-t-il être désysopé vu la constance de ses interventions à sens unique ? Rappelons que le courant d’opinion de ADM ne représente que 7% des catholiques. Les paris sont ouverts.

Il est amusant de constater que le zèle d’ADM le conduit à censurer deux références à la revue « Le Monde de la Bible » de la très catholique maison d’édition Bayard. Il s’agit donc bien d’un « extrémiste ».

De même, ADM censure l’origine du terme Pape, pourtant correctement attestée par une référence académique :

A l’origine le titre « Pape » fut attribué à Pierre d’Alexandrie vers 312 qui avait organisé la résistance extérieure à la persécution de Dioclétien, comme une marque d’affection(R.E. Rubenstein,  »Le jour où Jésus devint Dieu », Bayard, Paris, 2000).

A fortiori est censuré, par un autre administrateur, le lien vers ce blogue qui donnait des explications un peu détaillée sur le verset Matthieu 16:18

Autres censures sur cet article

indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , , ,

Powered by ScribeFire.

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2007/09/21/laicite-sur-wikipedia-ce-nest-pas-pour-demain/trackback/

RSS feed for comments on this post.

One CommentLaisser un commentaire

  1. […] le moment, cet administrateur dont le caractère prosélyte avait été signalé il y a longtemps, est enfin mis en cause par l’arbitrage wikipédien. Mais le caractère […]


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :