Humour involontaire


L’un des membres du projet « sectes » sur wikipédia fait de l’humour involontaire.

Bien évidemment, ce spécialiste wikipédien n’est pas très au fait des critères déterminants si tel groupe cultuel ou non peut prétendre au titre de sectes. Le rapport de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires, (Paris;La Documentation française;2008) montre que celles-ci ne font plus dans la spiritualité mais dans le développement personnel et la formation.

Les critères établis par de nombreuses missions de prévention et synthétisés par les travaux du Dr Margaret Singer de Berkeley, sont rappelés par le site FACTnet :

  • *les sectes utilisent des techniques de manipulation mentale parmi lesquels les chants en commun sont mentionnés.
  • *la secte est autoritaire dans sa structure de pouvoir ;
  • *le leader d’une secte tente d’être charismatique et ses zélateurs montrent vénération et révérence à son égard ;
  • *les leaders d’une secte se sentent investis d’une mission cosmique ;
  • *une secte tend vers le totalitarisme dans le contrôle de la vie de ses membres ;
  • *une secte a un double jeu éthique exigeant transparence et sincérité envers la hiérarchie et encourageant la manipulation et le harcelement vis à vis des non-membres ou des contradicteurs critiques ;
  • *la secte a deux buts : recruter de nouveaux membres et collecter des fonds.

Et comment cette liste de critères s’applique-t-elle à wikipédia.fr ?

  • *Le moins qu’on puisse dire est que le lynchage sur le bulletin des administrateurs (les administrateurs y « chantent » des litanies d’insultes toujours les mêmes)en vue de la diabolisation est un rituel. Cela se nomme « blocage communautaire » et cela vaut autant qu’un procès en bonne et due forme comme le sont les comités d’arbitrage. . La réunion contre un bouc émissaire créé de toutes pièces est un facteur de constitution de groupe religieux en cela que la diabolisation de l’autre contribue à la communion du groupe mais nécessite de recommencer l’opération chaque fois que le niveau de communion baisse.
  • *Le groupe des administrateurs est autoritaire dans sa structure de pouvoir. Par exemple, une nouvelle compréhension de « l’attaque personnelle » (qui est interdite pour le wikipédien de base dans le feu d’une discussion mais autorisée à l’administrateur pour désigner un contributeur comme « vandale » ) est en train de se faire jour. Il devient interdit de dire que tel contributeur qui donne des avis originaux mais aussi peu documentés que pertinents sur la formation de la Bible hébraïque ne connaît pas l’hébreu.. même s’il finit par avouer que c’est bien le cas. Il est devient interdit de dire que tel auteur utilisé comme référence dans un article sur la Kabbale était un artiste peintre sans connaissances particulières autres que le goût de son époque pour les sociétés secretes.
  • *Outre le fait que toutes les interventions de Jim Wales ou de Florence Devouard sont publiés et commentés avec révérence, il fut longtemps interdit sur la wikipédia française de dire que Wales avait gagné ses premiers dollars en fondant une société de pornographie en ligne alors même que la wikipedia anglophone avait un article sur ladite société.
  • * le prosélytisme pour wikipédia prétend qu’il s’agit de rassembler le savoir du monde. A ce sujet, la cause est entendue : il suffit de consulter Wikipedia review ou l’observatoire de wikipédia pour comprendre qu’il n’en est rien. Actuellement 1 contributeur anonyme et un administrateur sont devant le juge d’instruction, l’un pour avoir annoncé faussement la mort de Philippe Manoeuvre et l’autre pour avoir restauré un historique contenant des porpos diffamatoires.
  • *sur le contrôle stasique exercé par l’administration, voir « wikipédia une société de flicage ? » (repris par l’Urfist PACA) mais aussi Wikipedia Watch qui entretient la liste des harceleurs avec leur vrais noms chaque fois que possible.
  • *Le mensonge des administrateurs est systématique quand ils veulent justifier d’un blocage sans raison valable. C’est le phénomène du lynchage décrit plus haut par un lien. Il est particulièrement intéressant chez les administrateurs n’ayant jamais travaillé avec le bloqué : ils communient (Voir Peter Sloeterdijk, Finitude et ouverture : Vers une éthique de l’espace
  • Sur les fondements de la société, archive filmée de l’université de tous les savoirs )
  • *sur la collecte de fonds et le recrutement de nouveaux membres, wikipédia est en plein coeur de cible : un bandeau sur tous les articles rappelle l’appel de fonds permanents.

D’autres liste de critères donnent aussi le fait que critiquer la gouvernance de la secte conduit immanquablement à l’exclusion ; là wikipédia regorge d’exemples. Wikipedia n’est pas une encyclopédie mais une expérience de Milgram à dimension planétaire. Peut-être serait-il temps d’envisager une campagne : « plus un sous pour wikipédia ! », « Not a penny more for wikipédia ! », « No mas dinero para wikipedia ! », « Keine mehr Geld für Wikipedia! », « Lo shekel be wikipedia ! »

indexation

Identificateurs Technorati : , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2008/06/05/humour-involontaire/trackback/

RSS feed for comments on this post.

23 commentairesLaisser un commentaire

  1. wikipedia ne fait pas seulement de l’humour involontaire mais… du zêle, parfois très loin poussé, là où il est question des sectes (et de tout ce qui peut y ressembler). Un regard sur l’historique des contributions effacées, de certaines notices, donne une idée du degré d’infiltration de leur site, par la composante la plus activiste et la plus intrigante de la franc-maçonnerie.

  2. 11 juin 2008 at 5:28 Luc Nemeth Said:
    Un regard sur l’historique des contributions effacées, de certaines notices, donne une idée du degré d’infiltration de leur site, par la composante la plus activiste et la plus intrigante de la franc-maçonnerie.

    Tiens donc ? A trois personnes et sur 6 ans, les pharisiens libérés ont rencontré 2 franc-maçons sur wikipédia ; l’un le dit sur sa feuille d’utilisateur et a entrepris de rectifier tout ce qui relevait de l’anti-maçonnisme modèle pétainiste dans les articles ; l’autre s’en est ouvert à l’un des trois pharisiens par courriel privé

    En ce qui concerne le maçon belge, il n’est jamais intervenu sur les articles concernant la franc-maçonnerie. De mon avis, la franc-maçonnerie belge me semble assez différente de celle qu’on trouve de ce côté du Quiévrain. Entre autres, la loge des Amis Philanthropes à Bruxelles est connue pour ses relations avec le protestantisme libéral belge et pour la fondation commune avec des intellectuels protestants de l’Université Libre de Bruxelles.

    Enfin, il est possible que je me trompe sur la franc-maçonnerie : je suis un antiquisant et non un pro de la contemporaine. Mais, depuis que j’ai quitté l’université, je m’interesse, en roue libre, à l’Europe et au Monde de l’empire libéral (envrion 1860) à l’électrification de la France (1926)

    Pour autant, en 6 ans et à trois, nous avons rencontré :
    *6 cathos traditionnalistes dont 2 de la FSPX, les autres non-inscrits. Il ets impossible d’écrire quoique ce soit de sérieux et continu sur la crise moderniste (à partir de Poulat, Laplanche, etc..), sur l’histoire des christianismes anciens (à partir de Blanchetière, Nodet et quelques américains), sur les christianismes orientaux qui sont compris comme hérésie parce que l’ECAR le pense comme ça et ne comptent qu’à partir du moment où ils sont reconquis. En ce moment, une petite compassion du fait des persécutions en Irak ; mais il est impossible de dire le rôle économique ou intelelctuels des chreétiens dans le monde arabe (y compris leur apport de l’antisémitisme qui n’est pas sans rôle dans le conflit du Moyen-Orient). On ne parle que de dhimmitude avec les nationaux catholiques de droite.
    *1 catho « réformateur » qui croyait que l’ECAR commence avec Vatican II
    *6 chrétiens évangéliques agissant en groupe. Si l’un est contredit, il alerte les autres qui vienent mettre le bazar dans la page de discusison, mobilisent au bistrot et organisent au moinsz le blocage de l’article. On donc eu « le renouveau de l’apologétique » dans l’article sur les quêtes du jésus historique comme si cela n’était pas hors sujet, l’impossibilité de rattacher l’évangélicalisme européen au 2èmùe réveil américain et de dire qu’il était arrivé dans les fourgons de nos libérateurs en 1947, l’impossibilité de narrer l’OPA de l’EREI (une église réformée créationniste membre neanmoins de la FPF) sur les temples réformés en 1938
    * un raelien qui fut le premier vrai vandale (il faut dire qu’il avait été chauffé par Anthere Aioneko et Treanna quine brillaient pas par la tolérance)
    *3 témoins de Jéhovah (mais ce doit être un relai)
    *1 scientologue

  3. Oh là là! Il faut que je vous garde au chaud. Merci de votre commentaire sur mon blog; le vôtre a l’air captivant. J’aime quand il y a des arguments…

  4. On 12 juin 2008 at 2:52 Daniel Fattore Said:
    Il faut que je vous garde au chaud J’aime quand il y a des arguments…

    merci. Je suis tout rouge. Je tâche de faire modestement dans un regard laïc (sens différent de athée ) sur les religions, surtout les monothéismes.

  5. Apparemment il y aura eu un malentendu. Je ne visais pas les articles philosophiques qui concernent spécifiquement la franc-maçonnerie, et dont on voit d’ailleurs mal pourquoi les francs-maçons n’auraient pas le droit d’en écrire (mon point de vue, dont je précise toutefois que ce n’est pas celui d’un antiquisant mais d’un contemporanéiste, est même, que ce n’est jamais une bonne chose que l’histoire ne soit écrite que « de l’extérieur » ; ni, « de l’intérieur » ; et qu’il faut des deux ; même si dans le cas de la franc-maçonnerie, et ce n’est pas alimenter l’antimaçonnisme modèle pétainiste que de le rappeler : ceux qui écrivent « de l’intérieur » peuvent s’estimer en droit, de n’écrire que ce qui leur convient).
    Ce à quoi je faisais allusion -aux antipodes de toute philosophie- était la protection et le comportement de copinage érigé en système.

  6. Luc Nemeth Said:

    Apparemment il y aura eu un malentendu. Je ne visais pas les articles philosophiques qui concernent spécifiquement la franc-maçonnerie, et dont on voit d’ailleurs mal pourquoi les francs-maçons n’auraient pas le droit d’en écrire

    Je ne me situais pas exactement sur le plan du droit d’écrire. J’avais en tête l’état pétainiste des premiers articles sur la maçonnerie et je me souvenais d’avoir sollicité un ami maçon, maintenant décédé, pour lui demander soit de corriger cela, soit de m’aider à le faire. Je n’étais pas clair !😉

    Luc Nemeth Said:
    (mon point de vue, dont je précise toutefois que ce n’est pas celui d’un antiquisant mais d’un contemporanéiste,

    Oui. Je tenais à préciser mes lacunes. Ce que j’ai étudié de contemporaine est parti d’une maison dont je révais mais que j’avais renoncé à acheter. Pour compenser, je m’étais mis à creuser « sa » période, depuis l’industrie qui avait suscité l’essor de la région, puis à éténdre la curiosité… en tâche sur le buvard…. jusqu’à ce que je me trouve en position de l’acheter et de l’habiter.

    Luc Nemeth Said:
    est même, que ce n’est jamais une bonne chose que l’histoire ne soit écrite que “de l’extérieur” ; ni, “de l’intérieur” ; et qu’il faut des deux ; même si dans le cas de la franc-maçonnerie, et ce n’est pas alimenter l’antimaçonnisme modèle pétainiste que de le rappeler : ceux qui écrivent “de l’intérieur” peuvent s’estimer en droit, de n’écrire que ce qui leur convient).

    Je suis d’accord aussi là-dessus… Je voulais juste situer mon expérience en face de ce type de phénomène et dire que les groupes qui me semblaient plus actifs dans le genre vérouillage n’étaient pas ceux dont la rumeur publique (vous n’êtes pas la rumeur publique, mais les stats de mon blogue me conduisent à dire ce qui va sans dire mais va mieux en le disant) dit qu’ils sont le plus actifs.

    D’ailleurs, je suis assez stupéfait que l’activité du catholicisme intégraliste ne soit pas perçu y compris dans sa tendance antisémite.

  7. Bien d’accord, avec vous… Mais pour un peu : on regrette que la réalisation de votre rêve vous aît amené (provisoirement, on l’espère) à ne plus creuser la « période » de cette maison, puis à étendre la curiosité… en tâche sur le buvard…. Car c’est bien comme cela -en étendant la curiosité au maximum- que sur tout sujet, et soit dit sans vouloir pontifier, on devrait toujours écrire l’histoire, partout où c’est possible !

    En ce qui concerne la tendance antisémite de la composante intégraliste c’est là une question que les historiens eux-mêmes ne devraient pas esquiver, et que je me suis posée il y a peu sous une forme indirecte : par quel… miracle l’antisémitisme basé sur l’exclusion (celui qui trouve en lui-même sa propre justification et qui fait qu’il y a encore cinquante ans on trouvait normal de donner du « vous autres » en s’adressant à un juif) a-t-il ensuite régressé aussi soudainement ? Les explications où il est question d’assimilation etc. me paraissent insuffisantes, car c’est un phénomène qui prend toujours un peu de temps. Peut-être le fait qu’il y aît eu un Etat (Israël), et que celui-ci était identifié par les gens de préjugés aux juifs dans leur ensemble, a-t-il contribué à ce que les intéressés soient considérés comme étant des gens « comme les autres ». Peut-être aussi la « saillie » de de Gaulle en 1967, et la légitime consternation qu’elle suscita, a-t-elle accéléré le processus. Mais il me semble bien que ce fut la défaite que constitua Vatican II pour les intégralistes qui, dans le cas de la France en tous cas (je connais peu le cas des pays étrangers), eut ici un effet accélérateur.

  8. On 13 juin 2008 at 12:55 Luc Nemeth Said:
    Mais pour un peu : on regrette que la réalisation de votre rêve vous aît amené (provisoirement, on l’espère) à ne plus creuser la “période” de cette maison, puis à étendre la curiosité… en tâche sur le buvard…

    En fait, l’interruption est assez conjoncturelle.. Encore qu’en la circonstance décrite sous le lien, elle peut mettre un certain temps à redémarrer. En effet, je suis un prof d’histoire et pas un historien, donc, je ne suis pas sur les listes de service de presse ou d’éditeurs. La reconstitution de 10% d’une bibliothèque peut s’avérer impossible quand je serai à la retraite.

    On 13 juin 2008 at 12:55 Luc Nemeth Said:
    Mais il me semble bien que ce fut la défaite que constitua Vatican II pour les intégralistes qui, dans le cas de la France en tous cas (je connais peu le cas des pays étrangers), eut ici un effet accélérateur.

    A mon avis, la défaite n’est qu’apparente. Le discours de l’ECAR est diféfrent selon la puissance dont elle dispose dans une zone géographique donnée. Si l’on se fie d’une part, à ce que fut la crise moderniste et à l’évoluton de la pensée d’Emile Poulat sur le point de savoir si la crise moderniste est deriière les catholiques ou encore devant les chrétiens (c’est à dire plus large que le seul catholicisme), et si l’on compare avec les objectifs de Vatican II tels qu’ils apparaissent dans les mémoires de Congar et le peu d’application que reçu ledit Concile, je pense que Vatican II a échoué (j’ai acheté les carnets de Lubac mais je ne les ai pas encore lus). Les grandes manoeuvres de Benoit 16 pour hacher en tranche la FSPX ne se font pas sans contreparties. Les maladresses à l’endroit de l’Islam, à mon sens, à l’insu du plein gré de Benoit 16, et la réintroduction de la prière pour la conversoin des juifs ne me semblent pas de bon augure.

    En outre, si l’on s’en tient aux petits textes, la période « Vatican II » me semble se clore en 1998 avec le texte de Joseph Ratzinger « Ad Tuendam Fidem » qui ré-introduit un serment … anti-modernste, à 3 niveaux dont un pour les laïcs enseignants. On se souvient que l’ouverture de Vatican II, avait été précédé, dans sa période de préparation, par l’omission du serment anti-moderniste.

    Mais bon, cela n’est plus du sujet de l’article au pied duquel nous sommes quoique cela fasse partie des sujets qu’il est impossible d’évoquer dans l’article Vatican II de wikipédia.

  9. Bien d’accord avec vous, concernant cette période qui semble se clore en 1998 : je m’interrogeais de manière très spécifique sur la rapide décrue des vieilleries antisémites, dans les années 1950-60. Cela dit, tout triomphalisme serait hors de propos, même de ce point de vue… Car tel, qui utilisait jadis la deuxième personne du pluriel pour dire « vous autres », attend maintenant tout simplement que l’intéressé aît tourné le dos, pour utiliser la troisième du pluriel et pour dire « eux »…

  10. Luc Nemeth Said: je m’interrogeais de manière très spécifique sur la rapide décrue des vieilleries antisémites, dans les années 1950-60.

    Tiens, c’est interessant ça ? La tâche sur mon buvard n’a pas encore atteint cette période (sauf les questions tournant autour du christainsime et du monde ouvrier et de la préparation du concile)

    Voulez-vous m’éclairer ?

    Luc Nemeth Said:
    Car tel, qui utilisait jadis la deuxième personne du pluriel pour dire “vous autres”, attend maintenant tout simplement que l’intéressé aît tourné le dos, pour utiliser la troisième du pluriel et pour dire “eux”…

    L’antisémitisme est devenu honteux sans disparaître. Le « eux », c’est à dire les autres, s’est aussi un peu étendu quand on parle d’immigrés de la Nième génération qui ne sont plus « immigrés » mais « français comme tout le monde »

  11. On n’est jamais trop prudent, quant à l’utilisation des termes… Et parfois, là où il faudrait l’être encore plus qu’ailleurs -car on sait que les mots peuvent tuer aussi sûrement que les balles- j’ai tendance à ne pas trop faire attention, si tant est que l’antisémitisme fait clairement partie de ces choses dont je refuse même de discuter… Merci, donc, de m’avoir rappelé que je n’aurais pas dû parler de la « rapide décrue des vieilleries antisémites », mais de la décrue de leur AUDIENCE.

  12. LN Said:
    si tant est que l’antisémitisme fait clairement partie de ces choses dont je refuse même de discuter… Merci, donc, de m’avoir rappelé que je n’aurais pas dû parler de la “rapide décrue des vieilleries antisémites”, mais de la décrue de leur AUDIENCE.

    En effet. seule l’audience a diminué : l’antisémite est de plus en plus vilipendé. Il parle alors de censure, de liberté d’expression.

    J’ai commis il y a peu un article sur la propagation de l’antisémitisme sur wikipédia (un oecuménisme dans l’antisémitisme ?); les citations antisémites s’appuyaient sur de faux recueils de citations du Talmud. Le plus triste est qu’un rabbin libéral, David Meyer, dans « les versets douloureux » (« Les Versets douloureux, Bible, Evangile Coran entre conflit et dialogue » dirigé par David Meyer, Soheib Bencheikh, Yves Simoens. Ed. Lessius, 208 pages) s’attarde à l’examen de ces fausses citations. Il tente une rationalisation et une justification comme s’il tenait pour authentiques lesdits versets du Talmud qu’il a trouvé sur le net (il le dit dans le bouquin et cela interroge sur la formation talmudique des rabbins libéraux ?) alors que la traçabilité de la contrefaçon est connue.

  13. Cette affaire est plus que malheureuse. Elle n’excuse évidemment pas l’infiltration de wikipedia par des antisémites et fondamentalistes religieux, quels qu’ils soient, qui tissent leur toile sur wikipedia. Ils agissent en toute liberté depuis des années, multiplient tranquillement les rédactions sans que personne parmi les administrateurs wikipédiens n’y voit problème. Quand les-dits administrateurs ne sont pas complices. Ce qui est souvent le cas puisque plusieurs d’entre eux sont connus pour leur antisémitisme (des gens aux sympathies fascistes notoires) ou pour être des fondamentalistes religieux. Ce sont au contraire ceux qui corrigent ou pourraient corriger qui se font exclure.

    Par ailleurs, me permettrez-vous de reproduire une bonne partie de votre article sur mon blog (définition des sectes et pourquoi wikipedia peut être considérée comme une secte) ?

  14. P.S. votre lien sur « propagation de l’antisémitisme sur wikipédia  » ne fonctionne pas

  15. 1) « Désolé, aucun article ne répond à vos critères » : c’est là ce que répond, avec un manque d’humour affligeant, le lien sur lequel je clique, afin de lire votre article intitulé propagation de l’antisémitisme sur wikipedia. J’imagine que le libellé exact, est un peu différent.

    2) sur wikipedia en revanche, l’humour involontaire continue de bien se porter. Même que « Maloq » (dont le pseudonyme, à lui seul, indique déjà les centres d’intérêt) s’est vanté d’avoir donné une information tout à fait ciblée, il y a peu :

    Fini les maths
    Je viens de bloquer indéfiniment Chouchoupette (d · c · b) pour vandalisme grave. Info sur le CU (regardez les contributions supprimées des faux-nez). Maloq causer 19 juin 2008 à 17:14 (CEST)

  16. On 21 juin 2008 at 12:14 LN Said:
    le lien sur lequel je clique, afin de lire votre article intitulé propagation de l’antisémitisme sur wikipedia

    le lien est ici en attendant que je repère le lien cassé

    On 21 juin 2008 at 12:14 LN Said:
    “Maloq” (dont le pseudonyme, à lui seul, indique déjà les centres d’intérêt)

    La science fiction ?

  17. alithia Said:
    Par ailleurs, me permettrez-vous de reproduire une bonne partie de votre article sur mon blog (définition des sectes et pourquoi wikipedia peut être considérée comme une secte) ?

    Hum ? Un lien ne suffit-il pas ? Vous savez, à la longue, je deviens « creative commons, paternité, pas de produits dérivés, pas de commerce » Est-ce que cela peut vous convenir ?

  18. […] peut donc ajouter cet évènement à l’analyse de wikipédia en secte : le propre de la secte ou du mouvement ecclésiomorphe consiste à considérer que quiconque […]

  19. Ha Ha pauvre Alithia, dites je peux reproduire votre article sur Wikibuster ? On est en CC-FY :

  20. […] peut donc ajouter cet évènement à l’analyse de wikipédia en secte : le propre de la secte ou du mouvement ecclésiomorphe consiste à considérer que quiconque […]

  21. Ha Ha je sais je disais pauvre Alithia qui n’a pas eu (ci-dessus) l’autorisation de reproduire l’article.🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :