Combien de Corans ?


Le Coran pourrait-il être, comme la Bible, issu de sources diverses, et donc une compilation de récits ?

Il devient de plus en plus difficile aux musulmans de penser qu’il y eut plusieurs Coran[1], en dépit des études menées depuis l’entre deux guerres mondiales[2]. C’est encore plus difficile pour les salafistes car la culture musulmane est étrangère au salafisme[3]. Pour eux, rapporter de l’histoire du texte coranique, c’est « vouloir détruire l’islam« .

Même l’exégèse traditionnelle musulmane rapporte qu’il y eut plusieurs versions du Coran[4] avant la compilation de Uthman. d’abord, les versions apprises par coeur, dont Aisha est faite la représentante… sauf qu’on ne la retient pas dans le comité des 5 compagnons qui président à la compilation du Coran[5].

Il y aussi Hafça, une autre épouse du prophète, qui possède un exemplaire écrit sur des feuilles volantes qu’elle prète chaque fois qu’on lui demande. L’exégèse traditionnelle rapporte qu’on lui rend les feuilles empruntées. Toutefois, Hafça ne voulu jamais prêter son exemplaire en entier ni le remettre aux compilateurs. Dès que Hafça fut entérrée, l’un des membres du comité fit chercher l’exemplaire de Hafça pour le brûler.

Il y a aussi l’exemplaire compilé par Ibn Massud. celui-ci fut écarté au 7ème siècle par un gouverneur d’Irak qu’on accuse par ailleurs, d’avoir expurgé le Coran de tout ce qui était favorable à Ali.

Sur les versets abrogeants et abrogés, la règle n’est pas claire.

Toutefois, tout ce que l’archéologie a retrouvé en matière de versions du Coran, c’est le Coran de Sana’a dont les sourates ne sont pas exactement les mêmes, ni organisées dans le même ordre.

Luxenberg montre que les passages réputés obscurs, chez les traditionnistes musulmans (e.g. Tabarî, Muslim etc..) deviennent bien plus clairs si l’on considère que le texte est une transduction (intermédiaire entre translittération et traduction) d’un texte original en syro-araméen. En quelque sorte, dit Luxenberg dans la préface, tous les passages difficultueux, qui semblent être du « mauvais arabe » (qu’on attribuait, jusqu’ici à la vocalisation de l’arabe), si on les lit à partir d’une étymologie syro-araméenne et des règles de grammaire assorties, deviennent de l’excellent syro-araméen et le texte devient limpide. Le texte de la première partie est très technique ; il donne des tableaux de lettres (un peu comme dans les langues européennes, on note des glissements du « f » au « v » — e.g. comme hoff et hâvre, qui ont le même sens–ou du « f » au « h » — e.g comme fourneau et horno — selon les régions) et toute l’armature de son travail.

Le Coran est donc bien une littérature ancienne qui fonctionne et a fonctionné comme toutes littératures anciennes.

notes

  1. retour Mamoud Hussein, Penser le Coran
  2. retour Indiana Jones rencontre le Da Vinci Code
  3. retour Olivier Roy, la sainte ignorance
  4. retour Un texte et une histoire énigmatique (VI)
  5. retourYoussef Seddik, nous n’avons jamais lu le Coran

Lire en ligne l’ouvrage de Christoph Luxenberg : The Syro-Aramaic Reading of the Koran

indexation

Identificateurs Technorati : , , ,

Published in: on 17 août 2009 at 9:44  Comments (9)  

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2009/08/17/combien-de-corans/trackback/

RSS feed for comments on this post.

9 commentairesLaisser un commentaire

  1. Muslims don’t denie that il was more than a version of the Coran. But all these « variant » vesrsions had no contradictions between them. Just diffrent pronounciations according to the various regions of the arabia country. Since the Calife Othmane Ibn Affane, there is no more version of the Coran except the official version which knew no variation during more than 1430 years.

    • Ceux que j’évoque ne sont pas « différentes prononciations » mais bien différentes versions, dont une avec un ordre des sourates différent de celui de la vulgate actuelle.

  2. « ALLAHOU ALAM » ALLAH DIT DANS SAINT CORAN QUE C’EST LUI QUI A ENVOYE LE CORAN ET QU’IL EN EST GARDIEN.si vous craignez ALLAH fait tres ATTENTION a ce que raconter.

    • Tiens ? je ne savais pas que le Pharisien Libéré était lu en Côte d’ivoire ?

      A mon humble avis, avant de mencer l’auteur de l’article sur son salut, vous feriez mieux d’apprendre ce qu’il en est de la compilation du Coran, par exemple, en suivant les liens donnés. Ceci dit, je vous comprends : il y a toujours un monde entre les doctrines enseignées et les résultats du travail scientifique sur les textes religieux. Il est regrettable que personne n’ait songé à vous enseigner ce monde.

    • Je me demande pourquoi, sur presque tous les forums que je visite les islamistes se croient obligés d’écrire en majuscules? Toute fois, je voudrais rassurer celui-ci; Je ne crains ni les livres, ni les histoires ni les dieux et encore moins ce type de menace. La seule chose que je craigne c’est la bêtise, cette bêtise dont Einstein disait qu’elle était infinie tout comme l’univers – et encore, à propos de l’univers il n’était pas certain.
      Vive la libre pensée.

      • Je ne crains ni les livres, ni les histoires ni les dieux et encore moins ce type de menace

        Pourquoi rassurer le commetnateur ? Seriez vous l’auteur de l’article qui me semble être la cible de la menace ?

        Je ne sais pas si ce commentateur est un « islamiste » ; on peut juste savoir que c’est un croyant(e) et qu’il entend faire valoir la prééminence du croire sur le savoir ce avec quoi les historiens, les exégètes et chercheurs de tout poil ne peuvent être d’accord.

  3. Bonsoir,

    J’aime beaucoup votre blog. Votre travail sur le christianisme est remarquable (et c’est un agnostique qui vous le dit).

    Toutesfois j’au une objection à vous faire concernant vos écrits sur l’islam, vous vous référez à des auteurs très critiqués ou critiquable.

    réponse

    J’ai l’habitude de rejeter toute critique de chercheurs issues des articles de wikipédia. Les quelques rédacteurs compétents dans wikipédia ont été bannis il y a une dizaine d’années. Un seul se cramponne non sans difficultés que je ne nommerais donc pas.

    Dans le monde scientifique, contesté ne signifie pas « faux » mais en débat. Pour vous initier à ce qu’est le débat dans le monde scientifique, je vous suggère de regarder en replay les émissions de ARTE sur «  Jésus et l’Islam« 

    Enfin, vos critiques ad personam sur Caroline Fourest ou Abdennour Bidar, va rendre plus sourcilleux l’examen de vos prochains commentaires.

  4. Wikipédia compilait quelques critiques qui existent bien évidemment en dehors. Je comprend vos griefs contre cette encyclopédie et ses lacunes, mais je vous trouve bien sévère sur les critiques faites sur des personnes comme Christophe Luxenberg dont les compétences dans la langue en question ont été pointées du doigt ailleurs.

    Mais n’étant pas un expert j’en reste là, je serais vite dépassé sinon.

    Cependant, des personnes comme Abdennour Bidar, Caroline Fourest et les idées que ces deux personnes et d’autres dans la même lignée défendent ont été l’objet de critiques d’universitaires. Les travaux sur l’islamophobie, la volonté de l’Etat de marginaliser et stigmatiser les musulmans, la laïcité instrumentalisée à ces fins, sont difficilement réfutables.

    Des noms reconnus dans le monde académiques :

    – Jean Baubérot ;
    – Vincent Geisser ;
    – Raphaël Lioggier ;
    – Alain Badiou ;
    – Edgar Morin ;
    – Nacira Guénif ;
    – Sadri Khiari ;
    – Saïd Bouamama.

    Et bien d’autres encore, sans aucun doute.

    • Tiens ? Nacira Guénif et Vincent Geiser , je les trouve assez « intellectuels organiques ».


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :