Jan Kofroň, marié, 4 enfants, prêtre catholique romain


Cela se passe  en Tchequie. Jan Kofroň avait été ordonné clandestinement du temps de « l’église  souterraine« .  Benoît XVI a autorisé sa ré-ordination. Normalement, l’ordre ne se reçoit qu’une fois et dure « éternellement » même si le prêtre quitte le sacerdoce pour une raison quelconque, parmi lesquelles celle qui avait éloigné les prêtres de l’église clandestine tchèque : le désaveu de jean-Paul II .

Le compromis actuel, montré par le cas de Jan Kofroň, montre que celui-ci reconnaît implictement qu’il n’a jamais été ordonné auparavant ; de ce point de vue, le désaveu demeure.

En savoir plus

indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2009/10/11/jan-kofron-marie-4-enfants-pretre-catholique-romain/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :