Existe-t-il encore des journalistes d’actualités religieuses ?


Je veux parler de journalistes qui connaissent le sujet dont ils parlent, et par exemple la Bible, comme un journaliste sportif connaît le foot ou l’escrime ? J’ai des doutes !

Slate du Vendredi 22 Avril 2011 nous annonce un scoop sous le titre « Dans la nouvelle traduction de la Bible, Marie n’est plus une vierge« .

Le développement dit ceci :

Mais la modification la plus controversée concerne Marie. La version classique de la Bible, où un ange prédit que le Messie naîtra d’une vierge, a été changée. Dans la New American Version de la Bible, on ne parle plus d’une «vierge», mais d’une «jeune femme». Pour comprendre ce changement, il faut se pencher sur la traduction originale de la Bible.

L’Ancien Testament a été traduit dans trois langues différentes avant de faire partie de la Bible du roi Jacques. A l’origine, le terme utilisé dans la prédiction de l’ange est «almah», qui veut dire jeune femme. La New American Bible traduit donc directement de l’hébreu ancien, en voulant honorer le texte original.

Slate ne donne pas le passage et les lecteurs les plus naïfs imagineront qu’il s’agit de l’un des 8 versets du Nouveau Testament qui évoquent Marie. Il n’en est rien !

Le résumé du texte biblique renvoie à d’Esaïe 7 :14 où déjà Louis Segond en 1910 traduisait « almah » par « jeune fille » comme Rashi . Une « almah » est une jeune fille en âge d’être mariée ou une jeune mariée sans enfant. De même, la Jérusalem parue en 2000 traduit, dans Esaïe 7:14, aussi « almah » par jeune femme dans Isaïe.

Toutefois, le passage ne parle pas de directement de Marie, sauf interprétation quelque peu concordiste .c’est à dire en isolant le verset de son contexte ; d’ailleurs Jésus ne fut pas prénommé Emmanuel

Il est donc très curieux que le journaliste de Slate :

  • ne soit pas capable de donner la référence biblique exacte

  • utilise le titre qu’il utilise comme si Isaïe parlait de Marie alors que ce n’est qu’une interprétation

  • ne soit pas plus capable de donner les antériorités de cette traduction, alors qu’un journaliste de foot serait aller rechercher tous les vainqueurs de telle ou telle coupe depuis la fin de la 2ème guerre mondiale

Le scoop n’est donc pas que Marie n’est plus vierge dans Isaïe, mais que le journaliste d’actualités religieuses n’a jamais lu la Bible en français depuis 1910 ; il trouve donc du sensationnel là où il n’y en a pas.

Indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/05/02/existe-t-il-encore-des-journalistes-dactualites-religieuses%c2%a0/trackback/

RSS feed for comments on this post.

6 commentairesLaisser un commentaire

  1. assez lamentable en effet, mais rien d’étonnant.

    Sans doute parceque l’actualité religieuse, sauf quand elle sensationaliste (des propos du pape sur la capote à la virginité de Marie en passant par l’évangile de Judas et j’en passe), n’intéresse plus grand monde

    • L’idée que ce gens font des études de journalisme me turlupine dans la mesure où il apparaît que la personne qui a écrit ça n’a pas cru bon de donner le « qui, quoi, ou, etc.. » en ce qui concerne le passage biblique Or, si peu de gens s’intéressent à la Bible, c’était le moment de dire exactement de quoi on parle. En outre, elel mélange le théologique et le linguistique et par là, accrédite qu’il n’y a aucun savoir sur les religions rien que de la « doctrine » et de la « croyance ».

      Le président de Slate.fr est Jean-Marie Colombani, qui fut longtemps le patron du Monde Il les recrute comment ses journalistes pour Slate ?

      Il faudrait leur monter un cours d’enseignement laïc des religions.

  2. Bonjour! Heureux de vous lire.
    Cet « article » n’est manifestement pas rédigé par un journaliste de Slate, mais a été traduit de l’anglais depuis sa source msnbc.com (voir lien depuis Slate): Bible edits leave some feeling cross
    Cela explique cette curiosité injustifiée pour la traduction américaine de la Bible.

    Internet se transforme en foutoir!
    Tout se recycle!

    • Je n’ai pas vu d’indication de traduction ni du nom de l’auteur original. Ils n’ont pas même respecté le titre de l’article original C’est du grand n’importe quoi !

      • Apparemment, il ne s’agit pas de la traduction d’un article comme je le pensais, mais d’un patchwork des articles en anglais donnés en lien par Slate. Un article sur des articles, un article de seconde main quoi…

        En fait, j’ai pris connaissance de cet article sur Agoravox, section religion. Les « infos » circulent bien dans les égouts d’Internet!

  3. […] Existe-il encore des journalistes d’actualité religieuse ? […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :