Une cinéaste tunisienne s’engage pour la laïcité


Nadia El Fani, réalisatrice du film « Ni Allah,ni maître » est menacée de mort par les islamistes, dans un pays supposé laïc depuis Bourguiba, c’est à dire 1956. . Une page facebook appelant à son assassinat a reçu 35000 « J’aime« . Les commentaires haineux la traitent de « mangeuse de porc » c’est à dire « chrétienne » dans le répertoire d’insultes islamistes

Comme de nombreux tunisiens, elle a cru que la révolution de jasmin apporterait la liberté de conscience.

Il faut soutenir cette femme courageuse qui ose s’affirmer athée et déclarer que si, durant la transition, les islamistes s’en prennent aux intellectuels et aux artistes, il faut remettre en cause leur droit à participer aux élections prochaines.

Interviews en ligne de Nadia El Fani

Indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , ,

Published in: on 13 mai 2011 at 1:39  Laisser un commentaire  

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/05/13/une-cineaste-tunisienne-sengage-pour-la-laicite/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :