Les évangéliques ont-ils le sens de l’éthique ?


S’il s’agit de refuser l’IVG, de propager l’homophobie, il n’y a pas de doute ces églises se sont rendues célèbres pour leur activisme sur ces sujets, en parlant haut de »morale » S’il s’agit de propriété intellectuelle, il semble que sur ce sujet, on soit moins chatouilleux.

BlogDei, le blogue du site chrétien américain Vox Dei, ne recule devant aucun larcin. J’ai retrouvé copié et collé ici, l’un de mes articles concernant Wikipédia.

Personne n’a songé à me demander l’autorisation de publier ! Bien sûr, pas de lien sur le blogue pillé, pas de date de première publication ! Ces gens-là ont-ils une morale ?

Et bien sûr : pas moyen de poster un commentaire sans être connecté, donc enregistré donc fliqué !

ajout du 25 mai

En fait, il y a bien un lien vers « la suite« . Toutes mes excuses sur ce point.

indexation

Identificateurs Technorati : , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/05/24/propriete-intellectuelle/trackback/

RSS feed for comments on this post.

18 commentairesLaisser un commentaire

  1. Blogdei n’est pas plus américain que vous êtes pharisien, et vos coordonnées sont en début et fin de votre article repris par blogdei. C’est toujours la règle.Amicalement.
    Quant aux idées de chacun,la liberté est la norme en démocratie,à chacun son éthique.

    • Blogdei n’est pas plus américain que vous êtes pharisien,

      Ce n’est pas parce que le site a retiré sa référence à l’église américaine qui le finance qu’il a arrêté d’en dépendre.

      vos coordonnées sont en début et fin de votre article repris

      Comme vous l’avez remarqué, j’ai mis un erratum. Toutefois, en ce qui concerne la demande d’autorisation de publication, je n’en ai pas vu. Demander l’autorisation de reprendre un article sur votre support, cela devrait aussi être une règle. Moi, par exemple, j’aurais répondu « non merci« 

  2. Blogdei, de près ou de loin, n’a jamais été rattaché, ni financé par l’église américaine de quelque dénomination que ce soit.
    L’objet de l’article étant l’honnêteté et l’éthique, cet article aurait du être effacé, puisque sans fondement en ce qui concerne son identité et son larcin.
    La moindre des choses quant on veut publier une info est d’en vérifier son fondement, sous peine de nuire gravement à sa propre crédibilité.L’évangile ne soutient pas l’à peu près en matière d’éthique, mais conduit à une recherche tâtonnante de la vérité, excluant la malveillance.
    Ne pas faire aux autres ce que l’on n’aimerait pas que l’on vous fasse.

    • L’objet de l’article étant l’honnêteté et l’éthique, cet article aurait du être effacé, puisque sans fondement en ce qui concerne son identité et son larcin.

      En ce qui concerne le larcin, l’article continue d’avoir lieu d’être. Personne ne m’a demandé l’autorisation de publier.

      Ne pas faire aux autres ce que l’on n’aimerait pas que l’on vous fasse.

      Je me garde bien de piquer des articles dans BlogDei ! LOL !

      Blogdei, de près ou de loin, n’a jamais été rattaché, ni financé par l’église américaine de quelque dénomination que ce soit.

      Attestez vous par là que BlogDei et VoxDei n’a aucun lien avec le TopChrétienFrancophone ?

    • il me semble que justement ne pas faire aux autres ce qu’on ne souhaiterait pas qu’il nous fasse implique de demander l’autorisation avant de publier le contenu d’un site vers un autre….

      • Et oui ! Publier dans Libération ou publier dans le Figaro, ce n’est pas la même chose. J’aime à choisir moi-même mes supports de publication. Ainsi, j’ai une toute petite micro-collaboration ave Exégèse et Théologie d’un commun accord avec son webmestre

  3. Aïe! je sens bien qu’il y a un petit à priori concernant les évangéliques. Me trompé-je?

    Dommage que vous preniez pour un larcin, l’emprunt d’un article intéressant, propre à ouvrir la compréhension en ce qui concerne le mode de fonctionnement de Wikipedia. Au moins, reconnaissez que Blogdei a rendu son bien, à César. Mais bon! La prochaine fois, la demande sera faite, même si nous pensons que la culture internet devrait pouvoir circuler librement.Mais je vous en prie, n’y voyez là, aucun larcin.

    -Vous avez tort de ne vouloir faire votre marché , aussi sur Blogdéi. Il y a des choses fort intéressantes.
    Si,si! Cherchez et vous trouverez, c’est sûr et si vous trouvez, prenez gratuitement pourvu que soit indiqué la source.

    -Le fait d’avoir des relations amicales avec des américains ne fait pas de vous, l’un d’eux.Il y a plusieurs familles de pensée au sein du milieu évangélique et il faut se garder de véhiculer les propos des grands médias nationaux reflètant davantage la paresse en matière de culture religieuse, que d’un travail d’investigation sérieux.Ainsi C. Baty, évangelique et président de F.P.F. n’est pas un agent U.S. Mais vous le savez, n’est-ce pas?

    Concernant Blogdei, vous constaterez que les articles fustigeant les dérives de certains évangéliques américains mais aussi français, sont en bonne place dans sa bibliothèque.
    Quant au Top-chrétien, je ne connais pas suffisamment ses ressources financières pour m’exprimer à ce sujet. Bien cordialement.

    • Aïe! je sens bien qu’il y a un petit à priori concernant les évangéliques

      Vous vous trompez. Il y a un a posteriori. Il ne s’agit pas de « préjugé » comme le suggère le terme « apriori » mais de « post-jugé« , c’est à dire de position critique après analyse.

      même si nous pensons que la culture internet devrait pouvoir circuler librement

      beau sophisme ! un lien suffit pour faire circuler la culture internet. En revanche, la recopie de tout ou partie d’un article sans respect du titre donné par l’auteur, et sans autorisation de celui-ci demeure une atteinte à la propriété intellectuelle, au droit moral de l’auteur.

      .Mais je vous en prie, n’y voyez là, aucun larcin.

      Du fait du sophisme exposé ci-dessus, il s’agit bien d’un larcin.

      l’un d’eux.Il y a plusieurs familles de pensée au sein du milieu évangélique et il faut se garder de véhiculer les propos des grands médias nationaux reflètant davantage la paresse en matière de culture religieuse, que d’un travail d’investigation sérieux

      On risque toujours de se gourer en pariant sur l’ignorance de l’interlocuteur. Si j’exprime un postjugé sur les courants évangéliques, c’est bien suite à une analyse du courant, à la lecture des ouvrages de Sébastien Fath comme de ceux de Jean Baubérot.

      .Ainsi C. Baty, évangelique et président de F.P.F. n’est pas un agent U.S. Mais vous le savez, n’est-ce pas?

      Bien évidemment. Mais l’adhésion à la FPF est -elle un brevet de quoique ce soit ou une décision politique ? De même, l’élection de Claude Baty représente-t-elle un brevet de quoique ce soit ou une décision politique ? Dans la famille des protestantismes, il me semble politiquement correct que chacun des courants aient un jour un représentant élu à cette présidence Il y aut aussi une remarquée première présidence luthérienne.

      Le fait d’avoir des relations amicales avec des américains ne fait pas de vous, l’un d’eux

      Toutefois, « évangélique américain » décrit un courant avec un certain de gré de précision en dépit de la nationalité des églises et de leurs membres.

      Quant au Top-chrétien, je ne connais pas suffisamment ses ressources financières pour m’exprimer à ce sujet

      C’est pourquoi j’ai mis un lien qui précise les choses.

      .

  4. Dommage! Dommage que les dernières réponses à votre dernière question n’aient pas été publiées.Elles apportaient un éclaircissement à vos interrogations, ainsi qu’aux éventuels lecteurs de cet article.Comme quoi, nous sommes tous en chemin en matière de transparence.
    J’aurai fait au mieux pour essayer de vous convaincre que les évangéliques ne sont pas les brebis galeuses de la famille protestante. Cordialement.

    • J’aurai fait au mieux pour essayer de vous convaincre que les évangéliques ne sont pas les brebis galeuses de la famille protestante.

      Bon, comem je n’ai jamais affirmé quoique ce soit de ce genre, je suis rassuré. Je note aussi qu’il n’y a pas de réponse à ma question.

  5. Il me semblait avoir pourtant répondu à votre question:
    Blogdei n’est financé par aucun mouvement américain et je ne connais rien du mode de financement du Top chrétien.

    Concernant votre « a posteriori », je ne connais pas la famille de pensée à laquelle vous êtes rattaché, pour juger de sa pertinence mais il semblerait qu’elle soit principalement à charge, sans distinguer les différentes composantes évangéliques.

    La lecture des travaux de S. Fath est très claire sur le sujet.
    L’expression « évangélique américain » est un raccourci des grands médias français.
    La naissance des églises évangéliques s’est faite sur le sol européen. L’identité évangélique est enracinée dans la Réforme, puis prolongée par des personnalités telles que F. Godet et A.Vinet et bien d’autre encore.
    Si vous parlez des télé-évangélistes américains, je pense que nous avons les mêmes conclusions, mais il ne faudrait pas en conclure un peu trop rapidement, que tous les évangéliques adhèrent à ces dérives mercantiles.Vous lirez sur Blogdei des articles édifiants à ce sujet.

    Mais il est tellement plus aisé, lorsqu’on veut se séparer d’un chien, de dire qu’il a la rage.

    • Je ne connais pas la famille de pensée à laquelle vous êtes rattaché, pour juger de sa pertinence mais il semblerait qu’elle soit principalement à charge,

      C’est ce qu’on dit quand on éprouve des difficultés avec la pensée critique, comme le prouve cette remarque sans fondement, pour le moins « agressive »

      Mais il est tellement plus aisé, lorsqu’on veut se séparer d’un chien, de dire qu’il a la rage.

      sans distinguer les différentes composantes évangéliques.

      Vous pouvez le penser. Cela n’en fait pas une vérité

      Si vous parlez des télé-évangélistes américains,

      En voilà une raccourci médiatique, qui dès qu’on exprime une pensée critique, agiet l’épouvantail des télévangéliste américains !

  6. Dommage encore que vous preniez pour de l’agressivité, ma demande de votre appartenance à votre famille de pensée afin de mieux cerner les amalgames relatifs aux milieux évangéliques. Je prends note de vos « a postériori » en la matière.

    Tout ce que j’ai souhaité, en intervenant ici, est de vous éviter à l’avenir de telles méprises, notamment en ce qui concerne l’américanisme de blogdei. Mais vos « à priori » vous en empêchent.

    C’est un peu comme si j’usais d’amalgames, à partir d’un exemple en terre luthérienne, du cas de l’ex-pasteur luthérien et franc-maçon (par ailleurs très sympathique) et désormais prénommé Père M.Viot dans l’église catholique, pour déclarer que le mouvement Luthérien est l’antichambre de l’église catholique et de la franc-maçonnerie, alors que sont seulement démontrées les impasses du protestantisme libéral. Avouez que l’amalgame serait déplacé..et pourtant vous en usez à l’égard des évangéliques.

    L’évangile appelle pourtant la retenue à la lecture de la parabole de la paille et de la poutre, incitant chacun à balayer devant sa porte avant d’avoir à le faire devant celle des autres.

    Mais à l’avenir, je vous invite à parfaire votre connaissance des milieux évangéliques avant d’avoir à vous exprimer sur un milieu qui vous est manifestement étranger.

    • Alors on se rappelle le point de départ de la discussion :
      1- J’ai trouvé sur votre site un mien article alors que vous ne m’aviez pas demandé l’autorisation de reprint ni le moindre de mes avis sur cette re-publication pour laquelle il se trouve que le titre original n’a pas été respecté.

      2- Après quoi, vous m’accusez de préjugé contre les évangéliques tout en plaçant « qui veut tuer son chien l’accuse de la rage » et en faisant semblant de ne pas comprendre que ce type de proverbe, dans le contexte est proprement agressif, vu le point 1.

      3- Maintenant, vous voulez connaître « ma famille de pensée » pour en vérifier D.ieu sait quoi ? Outre que l’injonction d’avoir à se cultiver que vous diffusez si généreusement peut vous être retournée si vous ne savez l’identifier au fil du blogue, je ne vois pas bien qui vous fait pape pour « pour juger de sa pertinence » ?

      4- et maintenant, vous supposez sans même vous rendre compte que c’est moi qui ait amené Sébastien Fath dans la conversation, que je ne connais rien aux milieux évangéliques

      Permettez moi de rigoler !

      Ce type de discussion est l’un des délices de la fréquentation des évangéliques car « la culture internet » permet d’en fréquenter beaucoup. Pour le moment, vous êtes en train de me construire une accusation (que j’aurais des préjugés contre les évangéliques, que je ne connaîtrais rien à rien, que je vous confondrais avec un télévangéliste) en instrumentalisant l’évangile avec le coup de la paille et de la poutre !!! En revanche, ce que dit l’évangile sur le vol à l’étalage, là curieusement, vous n’avez pas de passage ad hoc ?

      Pourtant, le fond du problème est exprimé au point 1 et que le point 3 est un travers commun aux évangéliques (la volonté de vérifier le bien fondé de l’école de pensée de l’interlocuteur) comme l’utilisation de versets bibliques comme arme de poing.

      Si vous décrivez le vol à l’étalage comme un a priori, il n’y a pas de doute, le titre de mon billet s’impose : les évangéliques ont-ils une éthique ?

  7. J’aurai essayé un rapprochement en toute sincérité mais ça n’est pas possible puisque qu’en plus des nombreuses tares attribuées à blogdei s’ajoute celle de vol à l’étalage.
    Manifestement vous êtes querelleur et votre religiosité, suspicieuse. J’en resterai donc à regrets sur ce triste constat, « a postériori ».

    • s’ajoute celle de vol à l’étalage.

      Qu’est- ce donc que piquer un article sans demander l’autorisation de ‘lauteur ?

      vous êtes querelleur

      dit le gars qui me monte iun dossier en accusation deux commentaires en amont en m’inventant des préjugés imaginaires, des ignorances imaginaires au moment où il vient d’être pris le doigt dans le pot de confiture.

      et votre religiosité, suspicieuse.

      C’est sûr ! La vôtre et la mienne sont très différentes. Par exemple :

      • ma religiosité me commande, quand je me goure de passer un erratum. Si j’avais été pris dans un cas de vol d’article, j’aurais commencé par présenter mes excuses immédiatement assorties de l’offre du retrait de l’article.
      • la vôtre, quand vous être pris en flagrant délit d’indélicatesse face à la propriété d’intellectuelle, vous conduit à accuser celui que vous avez lésé, à vous situer en surplomb comme « contrôleur de pertinence
      • « 

      Vous ajoutez l’insulte, l’agressivité et l’accusation à l’indelicatesse ; cela montre que nous n’avons décidément pas le mêmes valeurs. Je ne vois donc pas où se trouvent aussi bien la sincérité que la volonté de rapprochement ?

      Finalement, le titre du billet pose exactement la situation.

  8. J’ai parcouru cette discussion, qui me concerne puisque je suis le responsable du site blogdei, et de la reprise de l’article en question.

    3 choses:

    1- L’article a été pris en citant la source, avec un petit morceau du texte et un lien vers la suite, donnant crédit à qui de droit. Vous devriez vous sentir flatté de ce que nous, « mécréants » comme vous le pensez, nous intéressons à vos travaux. Il n’est pas d’usage sur le Net de demander l’autorisation pour un simple lien vers un article mais si vous y voyez à redire, alors bien sûr je retirerai l’article en question – ce que je regretterai car j’apprécie son contenu !

    2- Le site n’est pas et n’a jamais été financé par « les américains ». Je me demande même où vous pourriez aller chercher une telle chose. Cela me fait sourire. Cela ressemble à la méconnaissance que manifestaient les journalistes français voici près de 5 ou 6 ans nous concernant. Mais vous êtes pardonné.

    3- Le fond du problème, c’est ce qui vous dérange dans le fait que nous vous citions, ce que vous pensez de « nous, les évangéliques ». Vous ne savez sans doute pas, mais le paysage évangélique est extrêmement varié avec de nombreuses mouvances et tendances, des plus libérales aux plus conservatrices. J’ai des amis dans chacune d’elles. Vous ne voulez pas être « en lien » avec nous, pour ne pas être « souillé ». C’est regrettable car cela, allié à cette manie de colporter des idées fausses et de chercher la petite bête, soupçonner le mal, semble montrer que vous auriez besoin d’un peu de fraîcheur et d’un point de vue… différent dans votre religiosité tout emprunte de suffisance (je le dis sans esprit de jugement mais en parcourant vos réponses à dominique, qui est un modèle de gentillesse).

    J’attends donc votre décision sur le fait que je laisse ou retire l’article. Merci de me la notifier par e-mail, je me plierai à votre désir.

    Je vous laisse en regrettant également cette étroitesse d’esprit. Nous au moins, tous « mécréants évangéliques » que nous sommes, n’avons pas peur de confronter des points de vues différents. Mais pour un débat, il est vrai qu’il faut être deux. Et vous avez l’air bien seul, car je ne discuterai pas avec vous, tant que vous manifesterez cet esprit chagrin et suspicieux qui démontre le plus clairement du monde que vous n’êtes pas connecté à Jésus-Christ comme vous le prétendez. Tout ce qui émanera de vous ensuite sera pollué par cette eau amère: je préfère m’en tenir à distance, très honnêtement.

    Vous aurez tout le loisir en revanche de venir discuter chez nous et vous verrez comment sont traités ceux qui pensent différemment de nous. Certes pas comme vous le faites dans votre « coin de toile ».

    Bien cordialement en tous cas – et je vous assure que ce que je vous livre là est mon sentiment réel et complet sur vos manières. Heureusement, quand vous appliquez votre esprit à autre chose, vous faites de l’excellent boulot et je me contenterai de ne retenir que cela !

    Nicolas >

    • 1- L’article a été pris en citant la source, avec un petit morceau du texte et un lien vers la suite, donnant crédit à qui de droit. Vous devriez vous sentir flatté de ce que nous, « mécréants » comme vous le pensez, nous intéressons à vos travaux. Il n’est pas d’usage sur le Net de demander l’autorisation pour un simple lien vers un article mais si vous y voyez à redire, alors bien sûr je retirerai l’article en question – ce que je regretterai car j’apprécie son contenu !

      Vous deviez distinguer ce qui est « l’usage » et ce qui est la loi. L’usage est une « tolérance » et n’est pas un droit. Il s’agit bien de « tolérance » en ce sens que si l’usage néglige la courtoisie, par exemple, celle de demander l’autorisation, de se faire confirmer qu’il n’y a pas d’obstacle, il devient un abus.

      Je n’ai pas vu la courtoisie de la demande préalable non plus que dans le cours de la discussion qui suivit.

      Je souligne l’introduction d’un procès d’intention , et donc d’une volonté polémique : «  « mécréants » comme vous le pensez, « . Jusqu’ici, le seul interlocuteur qui demandait quelle était « ma famille de pensée afin d’en vérifier la pertinence » représentait BlodDei J’observe que le procès d’intention vient de ce que vous imaginez que voter interlocuteur est fait à votre image. Je vous confirme que c’est une erreur.

      Je signale aussi la moraline déversée dans la petite pique » »Vous devriez vous sentir flatté » Suggérer la vanité mondaine chez l’interlocuteur est une constante du débat chez les évangéliques quand ils sont dans une situation rhétorique difficile.

      Le choix du support appartient à l’auteur. Ce choix n’a rien à voir avec « la satisfaction de l’ego » comme vous le supposez, mais tout avec la cohérence entre l’article et le support.

      A l’heure qu’il est, j’en demande la suppression. S’ j’avais vu un once d’excuse dans les propos tenus par les interlocuteurs de BlogDei, par exemple comme négligence à réparer, ma position eût pu être différente. Au lieu de ça, j’ai vu la construction d’un baratin calimériste selon lequel « les évangéliques étaient victimes de préjugés« . C’est le stratagème du changement de sujet selon lequel, faute de possibilité de se tirer d’un mauvais pas factuel, on fonce avec culot dans une autre direction qui peut rapporter un succès d’estime et faire oublier le fond du problème derrière un écran de fumée.

      Le site n’est pas et n’a jamais été financé par « les américains ». Je me demande même où vous pourriez aller chercher une telle chose. Cela me fait sourire. Cela ressemble à la méconnaissance que manifestaient les journalistes français voici près de 5 ou 6 ans nous concernant. Mais vous êtes pardonné.

      Je vois que vous confondez une question, sur vos liens avec le top chrétien francophone et une affirmation. Là aussi, ce type d’accusation qui transforme une question en supposée accusation pour en tirer une association dénigrante est assez constante. Mais le fondement de cette accusation n’existe pas.

      Je n’ai donc que faire de votre pardon n’ayant pas de quoi présenter des excuses

      Le fond du problème, c’est ce qui vous dérange dans le fait que nous vous citions, ce que vous pensez de « nous, les évangéliques ».

      Là, c’est votre imagination qui travaille et substitue un supposé préjugé à la question du reprint de l’article sans autorisation. Il est vrai qu’il est plus honorable d’être victime d’un préjugé que d’être pris sur le fait d’avoir repris un article dans autorisation de son auteur.

      La substitution de fond de problème a pour avantage que suggérer que votre interlocuteur aurait des préjugés permet une tentative de culpabilisation là-même où il est dans son bon droit d’auteur pillé dans son droit moral sur ses articles . Là où la courtoisie conduirait à reconnaître que son droit moral a été piétiné, on tente par l’invention du préjugé qu’on lui prête de lui faire endosser le manteau du grand méchant. En quelque sorte, on applique l’adage « la meilleure défense, c’est l’attaque« 

      Vous ne savez sans doute pas, mais le paysage évangélique est extrêmement varié avec de nombreuses mouvances et tendances, des plus libérales aux plus conservatrices. J’ai des amis dans chacune d’elles.

      A part le manteau du grand méchant stigmatisateur, on passe au deuxième type d’attaque à la personne  : faire endosser le manteau du grand ignorant. Ce qui est amusant si l’on reconsidère le fil de la discussion où l’ignorant a évoqué ses lectures de Sébastien Fath et donc, a manifesté combien il est au courant de ce qu’on impute à son ignorance.

      Vous ne voulez pas être « en lien » avec nous, pour ne pas être « souillé ».

      Là, on passe à la pétition de principe. Elle est d’ailleurs très fine parce qu’elle porte sur l’impureté. Quiconque parle d’impureté d’autrui suggère un racisme. Mais affirmer n’importe quoi n’en fait pas une vérité.

      Il est intéressant que vous tentiez de muter une bête question de droit moral dans le cadre de la propriété intellectuelle en question de « haine personnelle » comme le suggère la thématique de la souillure et de l’impureté.

      Si on se souvient que c’est bien l’interlocuteur de BlogDei qui voulait vérifier « la pertinence de ma famille de pensée » , faute d’avoir reconnu ladite famille de pensée , on peut penser que, chez lui, il a bien des familles de pensée à exclure même si on ne sait pas bien ce qu’il entend par pertinence. Toutefois, ce nouvel apport est éclairant. Du fait que, chez blogDei, on distingue des familles de pensées pertinentes donc impures, on imagine que chez Pharisien libéré, on fonctionne de même.

      Une fois de plus, je constate que nous n’avons pas les mêmes valeurs. Je n’ai pas besoin d’inventer des arrières pensées malodorantes à mes interlocuteurs.

      La réalité est plus prosaïque. Je ne veux pas qu’on me pique mes articles sans m’en demander l’autorisation. Je considère que le choix du support de publication reste le privilège de l’auteur. Je considère que l’agressivité, le procès d’intention, la pétition de principe sont de mauvais arguments de défense quand on est pris la main dans le sac en train d’avoir piqué un article sans autorisation.

      Je trouve extravagant que vous n’ayez pas envisagé qu’on peut citer Valeurs Actuelles mais qu’on n’aimerait pas y publier un article, ou qu’on lise le Figaro mais que, si on souhaite publier une « tribune Libre » , c’est à Libération qu’on la proposera ? C’est une réflexion de cohérence éditoriale. Il n’y a pas d’affect là-dedans.

      C’est regrettable car cela, allié à cette manie de colporter des idées fausses

      Comme celle que vous venez de colporter sur mes soit-disant préjugés ? Mes soit-disant ignorances ? ma soit-disant arrière pensée sur la souillure  ?

      et de chercher la petite bête, soupçonner le mal,

      je ne soupçonne pas le mal. Je constate que vous avez repiqué un article sans autorisation. Plutôt que de présenter des excuses, vous me faites un cinéma dans lequel vous vous faites passer pour victime !

      semble montrer que vous auriez besoin d’un peu de fraîcheur et d’un point de vue…

      A ma connaissance, le corpus légal sur la propriété intellectuelle n’a pas changé. Je n’ai donc rien à réviser. En l’absence de mention que le contenu est libre, il ne l’est pas.

      différent dans votre religiosité tout emprunte de suffisance (je le dis sans esprit de jugement

      Une autre dose de moraline, portant cette fois sur ma religiosité dont je n’ai rien dit jusqu’ici, sauf qu’elle me commandait de présenter mes excuses quand je me trompais

      J’ observe au passage l’utilisation de la prétérition, en 2 phases  :

      *phase 2 – « Je le dis sans esprit de jugement« 

      *alors que le jugement est déjà prononcé en phase 1 , « votre religiosité tout emprunte de suffisance »

      la prétérition, c’est dire « je ne le fais pas » alors qu’on l’a déjà fait . Cette analyse de vos propos ne procède en rien de « ma religiosité » mais de l’analyse du discours, de l’étude de voter rhéotrique

      mais en parcourant vos réponses à dominique, qui est un modèle de gentillesse).

      Oui ? Dominique est la personne qui, au lieu de présenter ses excuses parce que votre blogue a piqué un article sans autorisation, me monte un dossier d’accusation, m’inventant des préjugés, des ignorances et une volonté de stigmatisation ? Y ajoutant une bonne dose de moraline , tout comme vous, d’ailleurs ?

      C’est marrant ? Je ne sais pas comment j’aurais nommé ça mais certainement pas « de la gentillesse » ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :