Le padre se rebiffe


Le « padre » est le nom de tradition dont les parachutistes désignent leur aumônier militaire catholique. Celui du deuxième REP en opération en Afghanistan, Benoît Jullien de Pommerol, se plaint paternalisme témoigné par l’encadrement militaire vis vis de l’islam et d’entrave à la liberté religieuse à l’encontre des militaires catholiques.

Dans son rapport de fin de mission, il dénonce une certaine talibanisation des esprits dans la hiérarchie militaire.

  • *Il invoque la laïcité pour contester l’obligation faite aux sergentes de porter leur chèche à la manière d’un voile islamique.
  • *Il signale la distribution de tapis de prière dans les opérations de fraternisations avec les villages
  • il s’agace l’abondance de crédits pour financer la bière détournée par les invités afghans, curieusement amateurs de ce produit, restaurer un mur de mosquée ancienne, et de l’absence des mêmes pour aménager la tente chapelle

En résumé il dénonce ce que dénonce la troupe et qui n’est pas perçu par le commandement.

Bien entendu, il fut réprimandé d’abord par sa hiérarchie propre, l’évêque aux armées  puis muté auprès des forces armées aux Antilles, puis par une réponse du ministre qui, dans le journal officiel du 22 février 2011 l’accusait d’exagération et quasiment d’intégrisme. Il est vrai que l’abbé de Pommerol, par ailleurs coordinateur des JMJ pour le diocèse aux armées, n’emploie pas un langage très quai d’Orsay.

L’évêque Luc Ravel est issu de la diversité. A propos des rapports de fin de mission, il déclare dans un interview à Valeurs actuelles qu’il regrette la fuite du rapport du Padre de Pommerol

L’aumônier chargé des Opex et moi-même recevons les rapports de fin de mission. Le ton, la forme et le fond sont totalement libres mais il m’a fallu mettre en garde sur leur diffusion. Ces rapports internes n’ont pas à être divulgués car il faut garder le secret à la fois des confessions et des opérations militaires. Ce rapport n’aurait pas dû remonter en dehors du cercle étroit. Sa forme a été jugée excessive, ce qui amortit la question de fond. Sa diffusion à une dizaine de personnes a choqué.

Il soutient prudemment ses hommes

Les aumôniers de tous cultes, surtout catholiques, doivent avoir leur mot à dire. Il est dommage que la nation qui paie et intègre des spécialistes du religieux dans les rangs de l’armée ne leur demande pas leur avis sur certaines situations et les conflits : comment, par exemple, être juste par rapport aux populations et aux soldats ; ce qu’il est juste de supporter ou de faire supporter. Je souhaiterais aussi savoir comment l’aumônerie musulmane voit la laïcité dans les armées et dans la nation.

Et la situation de cette sergente citée par le père de Pommerol :

Cela aurait dû être réglé sur place et il ne faut pas le généraliser à toute l’armée française. On m’a dit qu’il lui a été demandé de porter un chèche pour la protéger elle-même des regards d’un certain nombre d’Afghans.

Voir la lettre pastorale de l’évêque aux armées

Nos armées doivent-elles se soumettre à la loi d’un état étranger ?

Dans sa lettre ouverte au ministre, Le padre de Pommerol signale, en outre, des brimades propres à porter atteinte au moral des troupes :

Cela commence à l’arrivée au port de Yanbu (Arabie Saoudite), lorsque les soldats français débarquent des bâtiments de la Marine nationale. La police religieuse saoudienne les attend au bas de la passerelle, vérifiant, en écartant les cols de treillis, que les militaires ne portent pas de croix autour du cou ; et si c’est le cas, la croix est retirée, mise dans une enveloppe et retournée en France.

Ne devrait-on pas instruire les militaires de porter leur bijou religieux ailleurs, dans un endroit où les saoudiens n’iront pas vérifier, par exemple nouée à la bretelle du marcel réglementaire ou à celle du soutien-gorge pour les femmes jusqu’à ce que cette douane soit passée ?

A l’époque de la guerre du Golfe les Saoudiens apeurés, ayant demandé eux-même le secours des armées occidentales, avaient prétendu exiger qu’on efface les croix rouges des ambulances. L’armée française s’y était pliée, pour sa honte. L’armée américaine avait refusé, et les Saoudiens ont bien été obligés de s’incliner.

Les wahhabites, incapables de se débrouiller aux-mêmes, lors d’une attaque terroriste à la Mecque et incapables d’y faire face, avaient demandé le secours du GIGN français. Ils ont du organiser une parodie de « conversion à l’islam«  des gendarmes français qui, sur ordre de leur hiérarchie, ont dû se prêter à cette mascarade. C’est tout simplement ridicule.

Il est très curieux que cette histoire n’ait intéressé que les journaux et organisations de droites comme Valeurs actuelles ou les associations de pieds-noirs. Pourtant, la liberté de conscience et la liberté religieuse ne devrait-elles pas motiver aussi les associations de la société civile de gauche en un temps où la « laicité positive » menace la laïcité tout court ?

Pour info

Les aumôneries des armées françaises sont régies par les lois du 8 juillet 1880 et du 9 décembre 1905 et par le décret du 1er juin 1964.

Ces lois de laïcité prévoient que, dans les lieux où la liberté de déplacement est contrainte, la liberté des culte soit assurée par la présence d’aumôniers.

Les lieux où la liberté de déplacement est contrainte sont :

  • *la prison,
  • *l’armée,
  • *l’hôpital,
  • *le internats scolaires de l’enseignement public.

On compte quelque 200 aumôniers catholiques, 55 aumôniers protestants dont 8 femmes (dont une en poste en Afghanistan qui circule en uniforme et tête nue ), 30 israélites et 35 musulmans. Certains n’exercent cette fonction qu’à temps partiel.

Voir aussi

L’article de La Croix : Un aumônier militaire met en cause la neutralité de l’armée française en Afghanistan

Indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , , , , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/05/30/le-padre-se-rebiffe/trackback/

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :