A vous qui écrivez D.IEU?


question d’un internaute

Écrivez-vous ainsi pour distinguer votre Dieu des Dieux des autres religions ?

Ou est-ce parce que dans le judaïsme on ne prononce pas le nom de Dieu (Yahwé) que vous ne voulez pas non plus écrire le mot Dieu ?

Ou pour une autre raison ?


Réponses athées

Les réponses athées sont rarement basées sur la connaissance des courants religieux qu’elles entendent discréditer. Elles se contente de préjugés et de stéréotypes . Par exemple :

Le courant antisémite de l’athéisme

1er internaute athée

Celui-ci ne fait pas la différence entre une superstition, comme l’affirmation qu’une femme ans ses époques fait tourner le lait si elle s’approche de la jatte et une religion qui n’est pas seulement un système de croyance. Vu son style, on comprend vit qu’il ignore ce qu’on nomme un peu partout une « conscience scrupuleuse« 

je te confirme que la graphie avec un point en le D et le I est pratiquée essentiellement par les juifs, ce qui est parfaitement stupide puisque le mot « dieu » n’est pas le fameux nom YHWH qu’il est interdit de prononcer. Dieu est un nom commun et non pas un nom propre.

Attention : d’après la superstition juive il n’est pas interdit d’écrire le nom de dieu (aashem : « LE » nom), il est interdit de l’effacer ! Donc cette manière stupide et superstitieuse d’écrire dieu avec un point, c’est dans l’idée saugrenue que comme tout est éphémère et et que tout s’efface rapidement sur internet, il faut éviter d’écrire le mot entier.

2ème réponse athée

même style, même courant inculte et vindicatif de l’athéisme Celui-ci n’a pas compris la différence enter le saint, le sacré, le fétichisme et le tabou. L’essentiel de son propos consiste à affirmer que les juifs sont fétichistes, c’est à dire barbares.

La graphie  » D.ieu  » est la preuve par l’évidence d’un comportement fétichiste et superstitieux. Ce sont les juifs qui ont inventé cette superstition, interprétant de façon tellement excessive une injonction de la torah interdisant d’employer le nom de dieu en vain, Il s’agit bien sûr du fameux tétragramme, frappé d’un tabou infantile et ridicule : attention, IL NE FAUT PAS prononcer le nom de dieu. Donc pour éviter le sacrilège, à chaque fois que le récitant rencontre YHVH, il doit dire Adonaï (qui signifie seigneur). Poussant toujours plus loin l’interdit, même adonaï ne doit plus être prononcé, et même le mot « dieu » devient tabou. On est dans la débilité complète.

Le point est censé « casser » le mot et l’empêcher ainsi d’être sacré, pour éviter le sacrilège. Lorsqu’on pousse la « tabouisation », la superstition à ce point ça relève de la névrose obsessionnelle et non plus de la simple religion.

On remarquera le diagnostic médical de « névrose obsessionnelle » sans colloque singulier avec le patient et probablement sans le diplôme de médecine qui l’autorise

Le courant eulogique de l’athéisme

3ème réponse athée

On quitte le courant de l’antisémitisme athée pour entrer dans le courant « athée eulogique« . L’eulogie est théoriquement, selon Peter Sloterdijk, un tour d’esprit propre aux monothéismes qui consiste à dire du bien de soi en disant du mal des autres. En quelque sorte, on diminue l’interlocuteur déjà devenu l’adversaire pour se sentir supérieur. On comprend que, même sans D.ieu, l nécessité eulogique perdure qui nécessite la construction d’un inférieur pour se rassurer soi-même sur son excellence.

C’est comme ceux qui se sentent obligés de dire « paix soit sur lui » dés qu’il disent le nom de leur divinité, ou ceux qui ne prononcent pas le mot « maladie » parce qu’ils sont persuadés que ça pourrait leur arriver, ou ceux qui mettent des majuscules parce qu’ils ont l’impression qu’une minuscule décevrait leur dieu.

C’est navrant, mais le cerveau humain est ainsi fait…

Dans ce texte, l’athée ne fait pas la différence

*entre les formules traditionnelles de respect propre à une tradition et les superstitions populaire,

*entre le prophète de l’Islam et la divinité de cette religion Il a dû tourner deux pages en même temps de Sciences et Vie.

4ème réponse

la peur des mots ! superstition et crédulité donc

5ème réponse

Celle-ci teintée de moraline et de paternalisme

Depuis quand les gens écrivent D.ieu pour parler de Dieu? De plus en plus souvent, je vois écrit Dieu D.ieu comme si les gens étaient tellement superstitieux que le seul fait d’écrire Dieu les amènerait en Enfer.

Je vous rassure, vous pouvez écrire Dieu aussi souvent que vous le voulez : le Dieu des religions constituées n’existe pas et donc il n’y a pas d’enfer.

Laisser la spiritualité libre et ne l’engoncez pas dans des religions inutiles.

Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu Dieu

A la fin, s’exprime un triomphal sentiment de transgression à prix cassé !

6ème réponse

Le point est important car évite le foudroiement. C’est un peu comme le saw ou psl que je vois des fois devant le nom du prophète de l’islam.

7èm réponse

Courant inculte et syncrétiste qui répond à la question « Ceux qui écrivent dieu et non d.ieu il leur arrive quoi?« 

Mais de brûler dans les flammes de l’enfer, pour l’éternité ! Révisez donc votre catéchisme !

Réponses musulmanes

Le courant antisémite de l’islam

Clair que, pour cet internaute, si c’est juif, forcément….

On retrouve là tout le génie juif ou l’art de contourner la réalité.

Le courant moraliste

Pour cet internaute, tout ce qu’il ne comprend pas est dépourvu de spiritualité , comme en témoigne la référence à Gandhi :

quand tu ecris D…..ieu, c’est comme si il était loin de ton coeur, est ce le cas Gandhi

autre moraliste

c’est à cause d’une superstition répandue dans les milieux juifs du IIe siècle de notre ère, une superstition contre laquelle il faut s’insurger, on ne respecte pas le nom de Dieu en le cachant mais au contraire en exaltant. D’ailleurs, à cause de cette superstition, la prononciation du nom de Dieu (יהוה) s’est perdue. Auparavant, aucune trace de ce genre de superstition. La référence aux 10 commandements est trompeuse, ne pas utiliser le nom de Dieu en vain ne veut pas dire qu’il ne faut pas l’utiliser en dehors de tout contexte religieux ! D’ailleurs, dans les ostracas découverts en Israël (Lakhish, Arad…), le nom de Dieu est très fréquemment utilisé, dans des lettres, des messages, de la correspondance quotidienne, en termes de salutations ou, bien entendu, dans les noms propres. Il était donc très couramment utilisé par la population.

réponses catholiques

Il s’agit de catholiques dans les courants extrémistes du catholicisme dont chacun sait qu’ils ne sont pas capable de comprendre d’autres théologies que la leur, celle propre à leur courant.

Ho, une mode surement! Un style bien bête à mon goût!

Autre réponse

tendance polythéiste

D. ieu et Dieu chacun leur religion. D.ieu je crois ce sont les juifs, et dieu les chrétiens

Réponse de témoins de Jéhovah

Comme le signalait le gouvernement bulgare aux Communautés européennes en 1998, , les Témoins de Jéhovah, méprisent toutes autres religions, partant, toute manifestation de piété qui n’est pas de leur bagage.

1ère réponse

Quelle nouvelle superstition vous pousse à écrire  » D.ieu  » ainsi?

Si l’on remonte des siècles en arrière, une superstition juive non-biblique a amené les juifs à ne plus prononcer le nom de Dieu. Aujourd’hui, je remarque que de plus en plus de gens écrivent le titre D.ieu ainsi, en séparant le d majuscule des autres lettres. A quoi doit-on cette nouvelle… comment dire? Coutume? Lubie? Aberration? Si vous écrivez D.ieu comme ça, quelles sont vos motivations?

2ème réponse

du courant antisémite,celle-là

Parce que selon un passage de la Bible, ils ne peuvent pas dire le nom de Dieu en vain, cela est devenu avec le temps : ne peuvent plus du tout prononcer son nom et comme il refuse toute épellation de Dieu, le mot Dieu lui-même est devenu un interdit. Cela dit, pour éviter d’écrire Dieu, ils écrivent D.ieu, ce qui est en soi une démonstration très évidente d’hypocrisie au sein même de la religion et ils se bernent eux-même. Si moi qui suis croyant, je crois que Dieu se nomme Jéhovah, mais que j’ai pas le droit de mentionner son nom et j’écris Jého.vah, je crois que je prend Dieu pour un imbécile et c’est clairement se moquer de lui.

D’autre part, la Bible enseigne clairement d’utiliser le nom de Dieu et même de s’y réfugier dans les temps difficiles. Cette fausse croyance n’a donc pas de réel fondement, d’ailleurs, la croyance a été instauré à la fin du 1er siècle et non pas lorsque Dieu a donné les lois à Moïse.

Chacun sait que tout ce qui n’est pas jéhoviste est une « fausse croyance » donc blasphématoire !

Réponses teintées de théologies

Réponse wikipédienne

La Loi juive, se basant sur une sentence talmudique (Pirke Avot 1:1), établit des « haies » autour de la Torah, c’est-à-dire des règles secondaires afin d’éloigner le risque de transgresser les règles primaires.

C’est pourquoi le terme Adonaï lui-même n’est employé qu’au cours de la prière. Lors des conversations, on se référera à Lui comme « HaShem« , ‘Le Nom (voir Lévitique 24:11) ou « Schem-hamephorash » le Nom dévoilé.

Beaucoup de Juifs pratiquants poussent le scrupule à étendre cette interdiction à la plupart des Noms listés ci-dessous, et certains les assortissent d’un k (kel pour El, elokim pour Elohim, …) en dehors de l’usage religieux. Cet usage est toutefois vivement critiqué par certaines autorités rabbiniques, surtout sépharades, comme le Rav Messas zatsa »l, qui rapprochent ces kel de lekalkel (« détruire », en Hébreu).

C’est dans le même esprit que beaucoup de Juifs préféreront écrire D.ieu, D-ieu, D’ieu ou D.eu que « Dieu » car, bien que cette traduction n’ait rien de sacré à première vue, elle se réfère à Lui, et acquiert une valeur par là même. Là aussi, cette pratique n’est pas au goût de tout le monde, et le Rav Shlomo Ganzfried (ashkénaze), estime qu’aucun des Noms de Dieu ne devrait être effacé, tronqué ou déformé, même en traduction

Réponse de base d’un internaute juif

Il n’y a pas d’obligation de mettre un point, c’est ce que l’on peut appeler une mesure de piété, le but étant que si le nom de D. vienne à être imprimé, Il ne finisse pas dans un endroit insalubre ou n’importe où, poubelles, toilettes, caniveau…

Le nom de D. n’a pas le droit d’être effacé s’il est écrit sur un support physique. Une page internet pouvant être imprimée on évitera de l’écrire à l’ordinateur de peur que quelqu’un n’imprime la page et ne finisse par la déchirer ou la jeter dans les ordures. Mais sinon il n’y a pas d’interdit à écrire D.ieu sans le point.

Il faut savoir que nous devons (les juifs en tout cas) enterrer les livres ou les pages contenant le nom de D.ieu, il existe à ce propos des « cimetières pour livres« .

2èm Réponse juive,

Tendance apophatique

Peur du « grand méchant loup  » pour certain , superstition pour d’autres , les raisons ne sont pas là .Cette façon d’écrire fait couler beaucoup d’encre ,il ne s’agit pourtant que de respect. hachem n’a pas de nom ,Il n’a que des attributs .

Seuls les athée ouverts d’esprit et cultivés peuvent comprendre et respecter notre démarche .

Réponse athée spiritualiste

Dieu était une déchirure dans le champ du concept, les Juifs ont compris cela

Réponse évangélique

1ère réponse évangélique

Dans laquelle l’hôpital se moque de la charité

une lecture fondamentaliste du 3ème commandement..

Autre réponse évangélique

qui nous dit que tout ce que son auteur ne comprend pas n’a pas de profondeur

il ne s’agit pas de superstition, mais d’un phénomène qui tiendrait à se généraliser..un phénomène de mode.

Réponse d’un catholique d’ouverture

Voici un croyant qui t’ente de s’ouvrir aux autres théologies que la sienne

Le nom de Dieu est imprononçable (en hebreu, il n’y a pas de voyelles, et le nom s’écrit YHWH). Quand on rencontre le mot « YHWH » dans un texte, dans la Bible hébraïque, on dit simplement « Adonaï », le Seigneur.

Comme les juifs ne le prononcent absolument jamais, les 4 lettres du tetragramme s’écrivent mais il et rigoureusement interdit de chercher à le prononcer, on pousse parfois le zèle jusqu’à ne pas écrire le mot Dieu en toutes lettres. On « rompt » le mot en y mettant un point, par respect. par conséquent, on ne nomme jamais Dieu, chez les juifs, ni oralement ni par écrit. On dit « l’Eternel » ou souvent « Ha Shem » (qui signifie « le Nom »)

Par respect de l’un des dix commandements qui dit « Tu ne prononceras pas le Nom de Dieu en vain. », certains poussent jusqu’à ne pas écrire Dieu en toutes lettres .. Si un point figure au milieu, ce n’est plus vraiment un mot. C’est un peu excessif et erroné, puisque « Dieu » n’est pas le Nom sacré de l’Eternel, YHWH, ce Nom qui, en effet, ne peut être vocalisé et utilisé !

Réponse musulmane

Les musulmans ont aussi d’autres manières de ne pas dire ou écrire Allah (Dieu). Par pudeur, ils préfèrent dire et écrire al-Haq, l’un des attributs divins. Al-Haq est un terme arabe que l’on peut traduire par le Réel (ou La Réalité), le Vrai (ou La Vérité). Cette manière de faire est encore plus accentuée dans les courants ésotériques, notamment chez les soufis.

Réponse de libres consciences

1ère réponse

Tu peux écrire Dieu, D.ieu, D-ieu, D…, c’est comme tu veux.

Après si personnellement j’écris D.ieu c’est pour garder en tête que le mot ne pourra JAMAIS rendre compte de Celui qu’il désigne…. Maintenant dire de D.ieu qu’Il est ci ou ça, c’est surtout montrer qu’on ne comprend rien à ce que l’on dit..

2ème réponse

Cela se réfère à un propos de Thomas d’Aquin, il me semble que c’est à la fin de la 2ème partie de la Somme (mais j’ai lu ça il y a longtemps, faudrait que je revérifie) :

« De Deo nihil scimus » i.e. « De Dieu, nous ne savons rien »

C’est donc une méditation sur cette parole du fait qu’on affirme bien trop de choses sur Dieu : son sexe, sa nature, sa substance, son nom, son nombre, son mode de reproduction et même ce qu’il mange, voire encore ce qu’il pense de faits et d’évènements modernes dont ni Bible ni Coran ni Vedas ni autres textes ont statué, les critères dont il trierait les hommes qu’il sauve et ceux qu’il rejette, le plus souvent indexés sur la mesquinerie de celui qui les exposé ou de son groupe d’intérêts.

J’attends avec impatience le jour où quelqu’un nous donne la formule qui permet de calculer sa vitesse en plein vol.

C’est donc une méditation, une profession de foi, une protestation.

indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/06/02/542/trackback/

RSS feed for comments on this post.

5 commentairesLaisser un commentaire

  1. Quel bonheur votre site, on ne trouve que des sujets captivants.
    J’apprécie passer sur ce site Web pour me changer l’esprit.
    D’ou vous vient votre suggestion, car tenir un votre blog c’est enormement de boulot.

    • Merci, ça réchauffe !
      A force de discuter par courriel avec 4 ou copains, à l’époque où si l’un avait un Mac et l’autre un PC ou une machine encore plus ésotérique, les courriels étaient pleins de petits cafards,
      on a commencé de mettre des feuilles HTML en ligne sous ce titre. AU moins, c’était propre. et se lisait sans effort vu l rigueur de l’encodage. Avec un système de blogue, c’est plus facile.

  2. Shalom, voilà quelques avis de décisionnaires pour étayer la réponse de base de l’internaute juif :p

  3. […] A vous qui écrivez D.IEU? | Le Pharisien Libéré (nouveau) 2011-06-02 · question d’un internaute Écrivez-vous ainsi pour distinguer votre Dieu des Dieux des autres religions ? Ou est-ce parce que dans le judaïsme on ne … https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/06/02/542/ – 48% Résultat trouvé par: Sympatico-Lycos, Live Search […]

  4. Bonjour ! Je suis Témoin de Jéhovah et je cherchais à comprendre pourquoi certaines personnes écrivent Dieu ainsi D.ieu . Merci pour vos éclaircissements. Cela m’a fait sourire quand vous dites : les ‘jéhovistes’ , car nous ne sommes que de simples et modèstes serviteurs du vrai Dieu .  » Témoins de Jéhovah  » est un nom servant à nous distinguer ( nous sommes les témoins du Dieu Jéhovah sur la terre ) et à nous identifier dans le monde actuel. Et si Jéhovah Dieu ne juge pas utile que nous le conservions dans le futur paradis terrestre, ce nom restera uniquement dans la mémoire collective.
    Bonne continuation.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :