histoire de faussaire


L’inénarrable site « AimerJésus.com » affirme que Mahomet est annoncé dans les Vedas et, pour l’argument d’autorité, cela viendrait de la plume d’un certain « Pundit, Vaid Parkash est un Hindou Brahman et un scientifique et chercheur « . Le site ne donne pas de titre d’ouvrage et, en ce qui concerne l’auteur, une passionnante enquête commence. En effet, n’importe quel chercheur, même peu réputé, publie ; son nom figure sur le net. En faisant une recherche, on constate que son nom n’apparait dans aucun site scientifique, mais seulement dans des sites de prosélytisme islamique. Quelle que soit la langue (anglais, français, espagnol, allemand),il est toujours accompagné du même texte. Cela signifie qu’aucun propagandiste ne réfléchit sur cetet curiosité; il se contente juste de copier/coller.

Pourtant, cela vaut le coup de poursuivre l’enquête.


l’auteur

L’idée que Mahomet serait annoncé dans les Vedas est annoncée dans l’étude d’un certain Vaid Prakash. Sur d’autres sites prosélytes, l’auteur se nomme Ved Prakash Upadhyaya , le plus souvent Ved Prakash, ou même Ved Prakash Upadhyay selon le cas. Il est annoncé comme étant un Pundit Hindou Brahman et un scientifique et chercheur. Ceci pour donner de l’autorité au personnage aux yeux des occidentaux.

On le trouve aussi référencé comme V.P. Upadhyaya. Une petite recherche dans Google montre que

  • * On connaît 1 seul livre à cet auteur (Ved Prakash Upadhyay) publiés dans une édition « islamique » et aucun autre dans une édition plus généraliste, plus universitaire ou de spiritualité hindoue. Le titre du livre est Muhammad in the Hindu Scriptures, Islamic Book Trust,.
  • * Cet auteur, en tant que tel, n’a aucune notice biographique.sur un quelconque site universitaire ou similaire
  • * On connaît 1 Ved Prakash Upadhyay, le seul personnage de ce nom, un naturaliste impliqué dans les études de l’UNESCO sur la restauration des sols arables dans les pays qui subirent le tsunami. Il n’a rien écit sur l’islam non plus que sur l’hindouisme
  • * On connaît, en revanche, un autre VP Upadhyaya, connu aussi comme V. Prakash Upadhyaya, à savoir Veeramani Prasad Upadhyaya,spécialiste de la philosophie hindoue et, en particulier de l’advaïta Vedanta (Lights on Vedanta, A Comparative Study on the Various Views of Post Sanskarites, Chowkhamba Sanskrit Series Office, 1959 et d’autres plus spécialisés comme « Significance of karma in Advaitism » ou « Modern Researches in Sanskrit« ). Ce n’est pas le même prénom. Ce philosophe hindou n’a jamais écrit sur l’islam.

Cela ouvre à deux conclusions :

  • *Soit La confusion entre les deux auteurs est significative du manque de connaissances de la bibliographie classique de l’hindouïsme tant en ce qui concerne l »exégèse que l’épistémologie.
  • *Soit les propagandistes souhaitent entretenir la confusion entre les deux auteurs en annexant la légitimité et l’autorité du second à l’obscurité de leur auteur qui n’existe pas.

un amusant avis de l’éditeur

« Si l’auteur avait été musulman, il aurait été arrêté ou assassiné ; les exemplaires du livre auraient été saisis. Peut-être même, une interdiction de publication aurait été étendue à tous ses livres ultérieurs. Des émeutes et de la violence se seraient déchaînées contre un musulman innocent. Et son sang aurait été répandu. C’est ce qui arrive quand les musulmans sont accusés de fausse propagande. Toutefois, ces thèses sont soutenues par 8 Pundits éminents. L’auteur et ces 8 pundits affirment que les hindous qui attendent encore le Kalki Avatar ne sont pas au bout de leurs peines parce que ce grand messager est déjà venu et reparti il y a 14 siècles. »

Les émeutes et censures qu’évoque l’éditeur, seraient crédible au Pakistan mais pas dans le grande démocratie séculière qu’est l’Inde ! Il s’agit donc d’une dramatisation publicitaire. La liste des 8 éminents pundits soutenant cette théorie n’est malheureusement pas fournie avec le livre ; ils ont sans doute autant d’existence que l’auteur lui-même mais pas plus, vu la maigre connaissance de la religion et de la spiritualité hindoues montrées dans ce texte.

La vraie source

Toutefois, un émule de Ahmed Deedat défend aussi cette thèse ; il s’agit du Dr.Zakir Naik qui, pour être indien, est bien musulman. Ancien médecin, théologien auto-proclamé, concordiste et bucailliste, depuis 1991, il a fondé l’Islamic Research Foundation à Mumbai (Bombay)., fondateur et président de la chaîne Peace TV, chaîne à réseau libre émettant depuis Mumbai.

Pour autant, cette thèse n’est pas originale. L’ouvrage de Zakir Naik n’est qu’un plagiat du travail publié en 1936, Muhammad in World Scriptures, en urdu. L’auteur est un Ahmadiyya, Maulana Abdul Haq Vidyarthi.

Maulana Abdul Haque Vidyarthi était un disciple du fondateur de la secte des Ahmadiyya,, Mirza Ghulam Ahmed considéré pire qu’un mécréant par tous les sunnites spécialement les zélateurs du Dr Zakir Naik.

En publiant cette doctrine, le Dr. Zakir Naik montre qu’il n’est pas au très au fait de la chose musulmane  :les Ahmadiyyas sont persécutés au Pakistan

Avatar

Qu’est-ce donc qu’un avatar dans la religion hindoue ? Rien à voir avec ce qu’en dit le site de prosélytisme musulman : « Guide et Prophète Pour Tout L’Univers » C’est une incarnation du dieu Vishnu. Présentement, il y en eut 9 :

  1. Matsya, le poisson
  2. Kurma, la tortue
  3. Varâha, le sanglier
  4. Narasimha, l’homme-lion
  5. Vamana, le nain,
  6. Parashurama, ou « Ra-ma à la hache »
  7. Râma,
  8. Krishna , l’obscurité,
  9. Siddhartha Gautama, Bouddha  ; quelques groupes considèrent que Balarâma, le fêre de Krishna est le neuvième avatar. L’intégration de Bouddha dans le panthéon hindou est apparue assez tardivement, probablement au VIIIe siècle comme une expression de la contre-réforme brahmanique au bouddhisme, entamée au IIe siècle avant l’ère commune

La dixième, Kalkî (« temps ») est l’incarnation « à venir » sans que rien ne dise si elle sera la dernière.

Prêchant que ce 10ème avatar est Mahomet, le Dr Zakir Nai se fait associateur. Mahomet n’a jamais prétendu être une incarnation divine.

Les commentaires de l’ami Radja

Encore une fois, il s’agit de propagande islamiste, de jihad culturel… ! Cet indien ne peut prétendre au titre d’expert en religions comparées !

On savait déjà que les islamistes n’ont aucun respect pour leur texte, et qu’ils n’hésitent pas à le ridiculiser en sortant des « miracles scientifiques » et contribuent à ridiculiser complètement ainsi le Coran et l’islam . Là, on constate, une fois de plus1, que les missionnaires n’ont aucun respect pour les textes des autres…

Cela se prouve assez facilement :

* L’hindouisme ne connaît pas la notion de dernier ou premier prophète. Il n’y a que des gens à la spiritualité assez élevé pour se rapprocher de celle de Dieu. Les hindous n’attendent pas de prophète. Pour eux Dieu se manisfeste dans plusieurs forme et apparition. Allah, Jesus, Shiva, … ne font partie et ne sont qu’une partie de cette manifestation. Cette phrase est donc fausse parce qu’un avatar n’est pas un prophète mais une incarnation divine :

« Ainsi les Hindous ne devraient pas attendre un autre Messager »

Faire croire que L’arabie saoudite est une ile est quand meme fort. Mais bon, s’il s’en trouvent qui sont assez naifs pour croire les prêches de Harun Yahya…

« Kalki Autar » sera né sur une ile »

Vishnu est la représentation divine protectrice de Brahman, l’âme cosmique présente en toute chose. Au mieux, on pourrait considérer Allah comme un avatar de Vishnu. Donc, cette affirmation est fausse :

« Vishnu » veut dire « Allah »

 

Le reste des inventions de ce site, prétend se référencer aux védas, sans jamais citer les passages concernés. D’ailleurs, l’auteur, dans ses ouvrages, prétend avoir fait « une recherche exhaustive » dans Vedas, Puranas and Upanishads mais ne présente jamais la moindre citation des textes concernés. De ce fait, s’il se trouvait le moindre point commun ce ne serait que pure coïncidence ou utilisation d’un genre littéraire propre à l’apologétique.

En résumé, il s’agit, encore une fois, d’un essai pathétique d’islamiste qui tente de se rassurer en inventant de fausses références anciennes à sa religion et de grandir son prophète en réduisant les autres religions à des « préparations de l’islam« .

D’autres conditions ne sont pas remplies

  1. 1Dans Vishnu Purana (4.24), le kalki avatar doit naître dans une famille brahmanique éminente. Ce n’est pas le cas de Mahomet.
  2. Le nom de son village de naissance est précisé : Sambhala. Mahomet n’y est pas né
  3. le Kalki avatar n’est pas un messager. Il existe de sa propre nature spirituelle dans le rôle de Brahman.
  4. 4Il est omniscient, ce qui n’est pas le cas de Mahomet.
  5. Le kalki avatar est supposé aimer les dattes et les olives. Si les hadiths évoquent le goût de Mahomet pour les dattes, elles ne disent rien sur les olives.

Conclusion

On se demande bien pourquoi cet auteur musulman veut à toute force faire entrer Mahomet dans les Vedas  ? Les musulmans les ne reconnaissent pas pour des livres « inspirés« . On en voit donc pas la plus value qui découlerait d’y trouver l’annonce de Mahomet.

Ce genre de pratiques donne une mauvaise image de l’islam et des musulmans. On compatit au sort des vrais musulmans qui n’ont pas besoin de telles bêtises et de tels mensonges pour vivre leur foi…

indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

The URI to TrackBack this entry is: https://pharisienlibere.wordpress.com/2011/06/15/histoire-de-faussaire/trackback/

RSS feed for comments on this post.

7 commentairesLaisser un commentaire

  1. Bonjour,je suis d’accord quand tu dis que les musulmans(les vrais) n’ont pas besoin de ça pour vivre leur foi,mais pourquoi tant d’islamophobie?de plus les livres révelés ne sont pas uniquement la Thora,la Bible et le Coran,mais Dieu nous dis dans le Coran qu’il a dépeché 124 000 prophetes,Donc je pense que les livre Sacrée Hindou y figure à juste titre surtout avec la sagesse qu’ils contiennent,voila.

    • Où vois-tu de l’islamophobie ? Dans le fait que les musulmans éprouvent le besoin de dire des bêtises pour prosélyter ? Il n’y a pas de doute : le missionnaire musulman ait du tord à l’islam.

  2. Excellent !

  3. Le fait d’appeler le prophète de l’Islam Mahomet au lieu de Mohamed prouve l’islamophobie de l’auteur de l’article et lui enlève toute crédibilité. Avez vous jamais entendu prononcer Mahomet comme nom arabe ?!
    Un peu d’honnêteté .

    Réponse

    • Mahomet est la traduction traditionnelle du nom du prophète de l’islam depuis le 16ème siècle.
    • si j’utilise votre mode de raisonnement, le fit de dire « Issa » plutôt que Jésus, prouve la christianophobie des musulmans

    Il me semble donc que votre remarque procède de votre ignorance de l’histoire et de votre tentation de vous victimiser. En ces temps où l’islam tue au Moyen-Orient, cette tentation est indécente

    • Il n’y a pas de christianophobie chez les musulmans ,ces derniers vénèrent Issa autant que le prophète Mohamed. Ensuite on ne traduit pas les noms et Jésus est loin du nom yassoou( en araméen) de ce prophète . Révisez votre histoire et cessez de haïr ce que vous ne comprenez pas.

      Réponse

      « Il n’y a pas de christianophobie chez les musulmans »

      Vos deux messages successifs dans lesquels vous accusez « d’islamophobie » et « d’ignorance » quand vous voulez juste imposer vos pratiques et/ou croyances disent le contraire de cette belle affirmation

      « yassoou( en araméen) »

      Jésus est attesté que par des textes grecs, au moins pour les plus anciens. Il est donc abusif d’invoquer un supposé nom en araméen que rien de probant n’atteste.

      « on ne traduit pas les noms « 

      1. de quelle autorité ? Toutes les civilisations anciennes traduisent les noms et pratiquent la translittération
      2. Utilisons toutefois votre injonction pour le temps du raisonnement. Si les noms ne se traduisent pas, pourquoi Issa au lieu de Jésus ?

      Je vous retourne votre injonction :
      Révisez votre histoire et cessez de haïr ce que vous ne comprenez pas.. On pourrait ajouter « des textes » à histoire, et peut-être « civilité » en sorte de vous éviter le ridicule qui vous conduit à l’usage systématique de ignoratio elenchi

  4. Personnellement, je ne perçois pas d’islamophobie dans cet article, et pour précision si Mahomet est une graphie inadéquate pour désigner le Prophète de l’Islam (saw), Mohamed est tout aussi inapproprié. La graphie latine la plus proche de la prononciation arabe devrait se rapprocher de « Mouhammadoun ». Cette polémique est absurde.

    Cepedant, il faut reconnaître qu’il y a un grand paradoxe dans le monde musulman: pour, nous les musulmans, l’Islam est à la fois une religion tolérante vis-à-vis des autres. Le Coran reconnait même une filiation avec le judaïsme et le christianisme en invitant au respect des anciesn prophètes et de la Torah et des Evangiles et d’un autre côté c’est une religion universelle (comme d’ailleurs le catholicisme, katolikos signifie universel en grec) qui par définition se positionne comme l’unique verbe de Dieu vers lequel toutes les autres religions doivent tendre.

    Le courant de pensée actuel « concordiste » est très influent au sein du monde musulman et abreuve le net de concordance entre faits scientifiques et extraits du Coran ou des hadiths. C’est ce courant de pensée qui renforce cette tendance à voir dans l’Islam « LA » religion unique. Un certains nombres de scientifiques « musulmans » (Bruno Guiderdoni, Rana Dajani) se sont prononcés contre cette tendance à mélanger foi et sciences, … en vain.
    Mais, je ne désespère pas le Prophète (saw) lui-même a commencé par prêcher dans le désert🙂

    Fouad

  5. Je vois que l’auteur de cette analyse cherche bien à critiquer les prétendues associations imaginaires du présumé chercheur et scientifique.

    Sur le même registre, je constate que l’auteur lui même tombe dans certaines réfutations gratuites, invalides et peu crédible. Je cite à titre d’exemple :

    Point 1 – Faire croire que L’arabie saoudite est une ile est quand meme fort. Mais bon, s’il s’en trouvent qui sont assez naifs pour croire les prêches de Harun Yahya…

    –> On dit la « péninsule arabe » péninsule = presqu’île = [lien wikipédia non scientifique, donc supprimé]
    La chaîne Aljazeera est appelé ainsi, parce que les arabes depuis la nuit des temps appellent leur terre ainsi Jazeerat Al Arab (île des arabes)

    Point 2 – Le kalki avatar est supposé aimer les dattes et les olives. Si les hadiths évoquent le goût de Mahomet pour les dattes, elles ne disent rien sur les olives.

    –> Plusieurs Hadiths* prouvent que le prophète Mohamed utilisait très souvent les olives pour se nourrir et pour d’autres utilisation je cite comme exemple le hadith suivant : « Consommez de l’huile [d’olive] et frottez-vous en [le visage…], car elle provient d’un arbre béni. »

    D’autres versets coranique cites l’olive aussi de manière remarquable comme par exemple : « (ainsi qu’un arbre (l’olivier) qui pousse au Mont Sinaï, en produisant l’huile servant à oindre et où les mangeurs trempent leur pain.) » (coran 23/20)

    * Hadith = parole du prophète / Quran = parole de Allah rapportée par son prophète

    à bon entendeur

    Réponse

    Je vois que vous n’avez pas compris que le fond de l’article confrontait la pensée hindoue à la créativité musulmane quand il s’agit de squatter les écritures des autres religions. Les hindous se fichent complétement des hadiths et disent que cette annonce de Mahomet relève de la fabulation. C’est cela l’important pour un « bon entendeur »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :