lutte contre le racisme et l’antisémitisme

SOS Racisme, la UEJF et quelques autres (j’espère de plus en plus nombreux) ont porté plainte contre FACEBOOK, Twitter et Youtube pour non respect de leurs obligations de modération. En résumé, une photo un peu dénudée apparaît, illico, la modération la supprime mais si un propos raciste ou antisémite apparaît, on peut attendre des siècles pour qu’il disparaisse.

Je trouve cela intéressant cette idée de responsabiliser les « supports de presse électronique »
où sont publiées de « libres opinions » pour qu’ils se mettent en phase avec la législation de 2004
(loi sur la confiance numérique) qui leur enjoint de supprimer « dans les meilleurs délais » (sans plus de précision) les contenus litigieux. Les services des agences de modération coûtent un certain prix qui diminuent d’autant la marge de ces entreprises

2004 : la loi no 2004.204 du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux  évolutions de la criminalité précise cette circonstance aggravante quand l¹infraction
est « précédée, accompagnée ou suivie de propos, écrits, images, objets ou actes » racistes ou antisémites. La loi prévoit différentes sanctions pénales allant de l¹amende à l¹emprisonnement. Ainsi, l¹injure raciale est punie – au maximum – de 6 mois d¹emprisonnement et/ou d¹une amende de 22 500 euros.

2004, sur Internet (Cybercriminalité), la loi no2004-575 du 21 juin 2004 stipule que « les hébergeurs et fournisseurs d¹accès Internet ont l¹obligation de contribuer à la lutte contre la diffusion de données à caractère pédophile, négationniste et raciste ».

Je me demande seulement pourquoi ces associations n¹ont pas mis yahoo dans la même plainte ? En effet, on trouve pas mal d’antisémitisme sur Yahoo comme en témoigne cette rapide recherche sur le mot Talmud qui rassemble des questions où se propage le faux
Talmud de Pranaïtis
:

D’autant que Yahoo ne prend plus les rapports d’abus .

indexation

A vous qui écrivez D.IEU?

question d’un internaute

Écrivez-vous ainsi pour distinguer votre Dieu des Dieux des autres religions ?

Ou est-ce parce que dans le judaïsme on ne prononce pas le nom de Dieu (Yahwé) que vous ne voulez pas non plus écrire le mot Dieu ?

Ou pour une autre raison ?

(suite…)

antisémitisme catholique : le retour ?

Outre les faits antisémites signalés sur wikipédia, les utilisateurs de passages falsifiés du Talmud étant catholiques du courant le plus extrémiste (en fait la tradition maurassienne telle qu’elle s’exprimait entre les 2 guerres), il apparaît que l’exemple vient de haut.

Le rapprochement du Vatican avec ces courants extrémistes n’est pas seulement symbolisé par « la messe en latin » (dont tout le monde a parlé dans toutes les formes de presse) mais aussi par l’autorisation de  réutisiliser la « prière pour éclairer le coeur des juifs »,  c’est à dire pour leur conversion.

Voir l’article de Pierre Savy sur la vie des idées
Identificateurs Technorati : , ,

un oecuménisme dans l’antisémitisme ?

Sur le forum de France 5, émission « C’ dans l’air », à la rubrique Religions, un émule de Dieudonne fournit une série de citations du Talmud supposées démontrer que le judaïsme est anti-chrétien. Quelques contributeurs se déclarant musulmans renchérissent.

Sur Wikipédia.fr, Un administrateur réputé pour promouvoir le catholicisme tendance anti-moderniste, ADM distille les mêmes citations du type « borné de base« .

Il le fait :

  • dans un article sur l’affaire Beilis, un procès pour crime rituel, sans référence au Talmud mais elle viendra dans un autre article
  • dans un article sur Simon de Trente, autre histoire de crime rituel avec, cette fois, une référence à un livre « lalkhut Simouni 245 c »
  • dans d’autres articles car ce contributeur est très prolifique.

Pour le moment, cet administrateur dont le caractère prosélyte avait été signalé il y a longtemps, est enfin mis en cause par l’arbitrage wikipédien. Mais le caractère antisémite de ses contributions vient d’être découvert.

toutes ces citations sont tirées d’un ouvrage antisémite

Toutes ces références proviennent d’un ouvrage antisémite des années 1950, dont l’auteur est Mrs Lyrl Van Hyning, et dont le titre est « Key to the Mystery« . Il s’inspirait d’ un ouvrage antisémite de 1917, dont l’auteur est le Rev. IUstøin Bonaventura Pranaitøis (mort en 1917, semble-t-il) et le titre « Christianus in Talmude Iudaeorum : sive, Rabbinicae doctrinae de Christianis secreta« , l’éditeur Petropoli : Officina typographica Academiae Caesareae Scientiarum, 1892. [130 p ; 26 cm]. Cet ouvrage fut traduit en anglais par Wesley Swift en 1939 sous le tire « The Talmud Unmasked« . Le livre du révérend est en vente sur Amazon anglophone .

Sur le forum de France 5, un participant au débat donne la source en français de ces fausses citations : LE PLUS GRAND SECRET Le livre qui transformera le monde, David Icke, 1990. Bien évidement, personne ne le croît.
(suite…)

Fétichisation de l’histoire

Voici une nouvelle injonction mémorielle : après Guy Moquet, chaque élève de CM2 (10 ans) « en France, devrait se voir confier la mémoire du nom d’un enfant victime de la Shoah« ?

Mais qu’est-ce que cette pédagogie par la compassion ? Si l’on va par ce chemin, ne devrait-on pas lui refiler aussi :

  • la mémoire d’un jeune arménien massacré par le totalitarisme jeune turc ?
  • la mémoire d’une jeune rwandais massacré par ses compatriotes peut-être avec le secours d’une puissance occidentale ?
  • la mémoire d’un jeune africain transformé en soldat par l’une ou l’autre dictature ?
  • la mémoire d’un jeune Rom massacré par de nombreux gouvernements d’Europe orientale ?
  • la mémoire d’une femme massacrée pour sorcellerie par toutes les inquisitions ?
  • la mémoire d’un jeune cathare du sud massacré par une forme de totalitarisme religieux associé au pouvoir royal du nord dès qu’il n’y eut plus de croisade outre-mer ?

Tiens, je crois bien que j’ai oublié les rameurs dans la liste ?

Voici que Nicolas Sarkozy nous relance dans le mythe de la communion des martyrs dont le sang ne s’épongerait que dans la culpabilité et la pénitence ! Nos enfants seraient-ils coupables des crimes de leurs grand-parents ? Voici la création d’une religion séculière au sens où Raymond Aron en parlait.

L’antisémitisme européen ne démarre pas avec le nazisme.  Que ne s’interroge-t-on sur le spogroms de la Russie tsariste, de l’Union Soviétique ? sur le national catholicisme autrichien avant l’Anschluss ? Sur l’antisémitisme polonais avant la seconde guerre mondiale ? Sur l’antisémitisme « opinion politique comme une autre » en France avant l’affaire Dreyfus ?

Si s’agit de préserver nos enfants de l’antisémitisme, c’est l’enseignement de l’histoire qui les rendra citoyens et responsables. Encore Jean Baubérot souligne-t-il à la fin de « la haine oubliée » que l’islamophobie est en train de prendre dans le discours populiste la place que tenait l’antisémitisme il y a 100 ans.

Voir aussi

Indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , , , ,

Powered by ScribeFire.