Une journée en douce

affiche de la campagneDepuis le 6 juin, la Commission Européenne avait lancé une initiative pour une journée européenne contre la peine de mort, L’Europe souhaiterait qu’elle ait lieu le 10 Octobre de chaque année.

Jusqu’au début d’octobre ont été marqués par un insoutenable suspens : la journée européenne contre la peine de mort allait-elle avoir lieu ? On se souvient que l’une des conditions pour adhérer à l’Union Européenne consiste à avoir renoncé à la peine de mort. La Turquie le fit en 2004.

La Pologne, 1 état sur 28, avait-elle le pouvoir d’empêcher la mise en place d’une telle journée ? Le 19 septembre, RFI était pessimiste :  » La Pologne a obligé, mardi, l’UE à renoncer à son projet d’instituer une Journée européenne contre la peine de mort, le 10 octobre« 

Pierre Benazet disait pour l’AFP:

« La position du gouvernement est probablement une nécessité, en terme d’affichage politique, à l’approche des législatives anticipées du 21 octobre, car le Parti des frères Kaczynski est doté d’un électorat très catholique. »

Mais il omettait la raison de cette remarque : la Pologne proposait en échange d’une telle journée une « journée pour la défense de la vie » où auraient été ajoutés condamnant aussi « l’euthanasie et l’avortement » Mais qu’ont donc à voir :

  • *la peine de mort,
  • *le choix et le droit de mourir dans la dignité,
  • *le fait que le corps des femmes leur appartiennent ?

En quelque sorte, l’Europe doit-elle accepter l’affirmation doctrinale que « la vie commence dès la conception » alors que la vie commence à la première division de cellules il y a des milliards d’années ?

On se souvient que la Pologne a aussi refusé que la charte des droits fondamentaux ait une valeur juridique supérieure à celle de son droit national (à l’exception des articles concernant le travail, du fait de l’agitation de Solidarnosc, fidèle soutien des jumeaux). Les articles refusés par la Pologne concernent les minorités sexuelles. Les législations féministes dont le divorce et l’IVG n’ont pas été inclus dedans du fait des mêmes pays (Irlande, Pologne, Malte). « L’intéressant avec la citoyenneté, c’est qu’on peut être contre ! »

Quand on pense à tous les freins mis pour l’adhésion de la Turquie de crainte d’un supposé fondamentalisme musulman ?? Tous les fondamentalismes ne semblent pas égaux devant l’Europe.

Bien relayée par le Conseil de l’Europe, qui demande aux polonais de faire, dans les urnes, ce qui convient pour que la Pologne participe à cette journée manifeste depuis 2003, cette journée a tout de même eut lieu… en douce.

indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , , , ,

Powered by ScribeFire.

« L’interessant avec la citoyenneté, c’est qu’on peut être contre »

Ce fut une polémique de l’autre semaine en Espagne. Avec la rentrée, différente selon les régions autonomes, des cours d’instruction civique étaient inaugurés. Au programme de celle-ci, distinguer le sexe de l’orientation sexuelle du fait que l’Espagne reconnaît et pratique le mariage des personnes de même sexe.

El Pais donne un exemple de ces classes

Toute la difficulté vient d’une partie de l’église catholique en Espagne. Celle-ci entend que soit privilégiée l’orientation hétérosexuelle et n’accepte pas que d’autres orientations soient mises sur le même plan du point de vue de l’égalité des droits de l’homme.

L’épiscopat espagnol s’insurge contre ces droits de l’homme là et les parents d’élève du courant catholique ont d’abord décidé de proclamer leurs enfants « objecteurs de conscience » allant jusqu’à parler de « dictature socialiste ». Certains éditeurs parlent de mettre sur le marché des manuels différents destinés les uns aux écoles catholiques et les autres aux écoles d’état, les uns privilégiant l’orientation hétérosexuelle et les autres prônant l’égalité dans la diversité. La ministre annonce que ceux qui objecteront aux cours d’instruction civique seront comptés absents comme s’ils avaient manqués les mathématiques ou n’importe quel autre cours obligatoire.

Tiens, chez nouzôtres, ce ne sont pas les catholiques qui objectent au contenu de certains cours ? Mais peut-être tous les courants fondamentalistes ont-ils en commun de favoriser l’ignorance et la discrimination ?

s’informer

indexation

Identificateurs Technorati : , , , , , ,

Powered by ScribeFire.