Attentats à Bruxelles

Compassion pour nos voisins belges

Compassion pour nos voisins belges

indexation

, ,

Published in: on 22 mars 2016 at 7:40  Laisser un commentaire  

Crédulité et Science-fiction

Deux petits entrefilets de participants fièrement athées, dans une rubrique de questions et réponses supposées échanger du savoir attestent de la crédulité des athées. Noter le touchant aveu, en gras, décrivant le but des participants athées quand ils participent à ce genre de rubrique !! Ils pourraient être du même auteur.

Raboutons- les ; on obtient ce petit texte qui compile la plupart des stéréotypes athées sur la relation des chrétiens à la Bible.

<<A ce que j’ai compris et retenu de mes cours d’Histoire, durant des siècles, l’Église interprétait la Bible au sens littéral, tout ce qui y est écrit était considéré comme réel. Puis avec les avancées scientifiques, la Bible a été considéré comme un ouvrage métaphorique. Comment ce changement s’est-il opéré ? Y-a-t-il eu une cassure précise ou le discours allégorique est apparu peu à peu ?Et surtout comment l’Église a-t-elle réussi à conserver sa crédibilité ? >>

<<depuis quelques dizaines d’années, les croyants peuvent parler de mythe à propos des récits de l’ancien testament ; auparavant ils auraient été classés hérétiques. Parler de métaphore et d’allégorie est une façon récente pour les croyants de retomber sur leurs pattes quand les athées se
sont suffisamment fichus de leur tronche
>>

Détaillons maintenant chacune des stéréotypes contre-factuels

(suite…)

Lettre à un ami athée

Tu revendiques le droit au blasphème comme un signe de santé d’une société et l’indicateur de l’humour des croyants. Le droit au blasphème est une revendication du droit à l’insulte que la liberté d’expression n’a jamais inclus.

A mon avis, tu peux te vanter de te marrer en lisant Gn 1 ou 2 ou ne voir que le salace dans l’épisode de Lot et ses filles. A ta place, j’hésiterais. Quand tu te marres, tu montres que tu n’es pas capable de lire ce texte à plus d’un niveau. Pour Léda et son "zoziau", même topo ! Si tu te marres, tu indiques que tu as cessé de penser le texte et que tu n’as saisi pas encore les raisons pour lesquels nos anciens le tenaient pour un enseignement.. Je n’ose pas penser à la commisération dans le regard des spécialistes de mythologie grecque, certains athées, que cette expression t’attirerait. . C’est bien la peine de t’affirmer "libre de penser face au dogme" !

La revendication du droit au blasphème, c’est autre chose que de se marrer quand tu comprend pas. C’est faire passer pour de l’art des âneries comme Christ Piss. Dire que "c’est de l’art" est un dogme qu’il est politiquement incorrect de contester, par exemple en disant que l’artiste contemporain ne sait pas quoi faire pour devenir célèbre faute d’inspiration ou de talent. Ce qui blesse
le croyant, dans Christ Piss, ce n’est pas tant l’image mais le fait qu’elle soit révérée comme "art" et par là, intouchable ; il devient interdit d’en souligner le mauvais goût sauf à le qualifier de "transgression", le Graal de l’artiste contemporain sublime, forcément sublime..

J’observe que, quand je me paie les dogmes athées, la plupart des athées font grise mine tandis que les autres, m’insultent et me traitent "d’d’extrémiste" voire de "faire une "fixette", "une obsession" qui témoignerait autant dire d’une maladie mentale ! On a même vu surgir le terme "athéophobe" qui transforme en "peur" ou en "racisme" toute critique du fondamentalisme athée. Les athées, dans leur ensemble, nient l’existence du moindre extrémisme, du moindre prosélytisme, à croire que les chercheurs qui en parlent ont tous la berlue. Tous nient que l’athéisme joua, dans les pays du "communisme réalisé", le même rôle que le catholicisme dans la royauté occidentale de droit divin, partant que le goulag qui enferma des orthodoxes et des popes parce que croyants ont bien des points communs avec l’Inquisition. Le totalitarisme quand il est athée n’est pas très différent des totalitarismes religieux.

Si tu revendiques le droit au blasphème, quand il s’agit des monothéismes, tu devrais soutenir mes activités quand je relève toutes les âneries sur les religions auxquelles croient tes "em>coreligionnaires" du courant éradicateur. Tu préfères croire que ces analyses blessent la communauté des athées !

On voit surgir l’objection de la "généralisation hâtive" pour botter en touche et éviter de répondre ou des offensives de lynchage numérique quand le/la participant est moins fûté(e) qu’on aurait pu
l’espérer. Prospèrent aussi les affirmations que "l’athéisme n’est pas une croyance" contre Comte-Sponville qui parle de "croyance négative", qu’il n’est "pas une doctrine" comme si le mot était réservé aux religions, qu’il se limite à "croire que Dieu n’existe pas"… Mais, dans ce cas, pourquoi soutenir le droit au blasphème ? Manifeste que ma critique des stéréotypes athées met dans le mille, celui du blasphème.

Les athées ont le droit de se moquer des croyants mais un croyant qui se moque des outrances athées, là, c’est insupportable !! Dire que les athées sont prosélytes,
par exemple, est insupportable ; pourtant, c’est facilement observable. Dire qu’ils sont incultes sur les sujets religieux, ça te choque et tu accuses d’élitisme là où
d’autres parlent de pédantisme ou de cuistrerie) mais tu ne réfléchis pas un instant de la nécessité de savoir quelque chose du fait religieux avant d’affirmer que les religions "sont un cancer de l’humanité" alors que pour parler de foot ou de bagnoles, un bagage minimum est requis.

Je dirais que si tu veux revendiquer le droit au blasphème, tu dois supporter d’être traité comme tu traites
"le croyant", un modèle qui n’existe pas plus que "la femme" ou "le juif". De ce fait, je serais toi, je réfléchirais au point limite de ce que tu peux supporter pour savoir jusqu’où tu eux blasphémer.

Pharisien Libéré, 14 mai 12

identificateurs technorati

, , , , ,

Published in: on 24 septembre 2013 at 6:47  Comments (1)  

Des musulmans continuent de falsifier la Bible

Dawa Center a pour source unique les élucubrations de Ahmed Deedat dans « Manifestation de La Vérité « . Il tente de répondre au prosélytisme des évangéliques et des Témoins de Jéhovah contre les musulmans. Pour cela, il utilise la même méthode : le découpage de versets au scalpel en sorte d’en perdre le sens.

Le site Dawa Center, site de prosélytisme musulman, s’efforce d’introduire Mahomet dans la Bible.

(suite…)

histoire de faussaire

L’inénarrable site « AimerJésus.com » affirme que Mahomet est annoncé dans les Vedas et, pour l’argument d’autorité, cela viendrait de la plume d’un certain « Pundit, Vaid Parkash est un Hindou Brahman et un scientifique et chercheur « . Le site ne donne pas de titre d’ouvrage et, en ce qui concerne l’auteur, une passionnante enquête commence. En effet, n’importe quel chercheur, même peu réputé, publie ; son nom figure sur le net. En faisant une recherche, on constate que son nom n’apparait dans aucun site scientifique, mais seulement dans des sites de prosélytisme islamique. Quelle que soit la langue (anglais, français, espagnol, allemand),il est toujours accompagné du même texte. Cela signifie qu’aucun propagandiste ne réfléchit sur cetet curiosité; il se contente juste de copier/coller.

Pourtant, cela vaut le coup de poursuivre l’enquête.

(suite…)